Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Et si vous faisiez du télétravail depuis l’île paradisiaque de La Barbade ?

13 juillet 2020 à 15h02 Par A.L.
Un visa d'un an sur l'île de La Barbade pour télétravailler.
Crédit photo : Pixabay

La Barbade souhaite attirer les touristes en permettant à ceux qui télétravaillent de venir s'installer pendant plusieurs mois au bord de ses plages paradisiaques. Explications.

Coronavirus oblige, de nombreux salariés se retrouvent en télétravail depuis le début du confinement. Une manière de travailler qui se prolonge même après la quarantaine, au point de devenir une habitude à part entière. Ça tombe bien ! La Barbade espère justement relancer le tourisme durant cette période toujours très difficile. Au programme ? Que toutes celles et ceux qui n’ont pas d’obligation à se rendre dans leur bureau viennent télétravailler depuis la spectaculaire île des Caraïbes. Non, vous ne rêvez pas. Dépendante du tourisme, qui représente 12% de son produit intérieur brut, l’île tente ainsi le tout pour le tout afin de convaincre les touristes de revenir.

Un visa de 12 mois

Alors que le pays a réouvert ses frontières aux visiteurs internationaux depuis ce dimanche 12 juillet, la Première ministre Mia Amor Mottley a expliqué lors d'une conférence que "la pandémie rendait les voyages de courte durée plus difficiles en raison des tests et des exigences de tests rapides, qui n'étaient pas disponibles de manière fiable", comme le rapporte Geo. Du coup, cette idée hors du commun permettrait à "des personnes travaillant à l'étranger de venir travailler ici, de façon numérique, de sorte que les personnes n'aient pas besoin de rester dans les pays où elles se trouvent. Mais pour que ces choses résonnent vraiment, qu'est-ce que cela signifie ? Cela signifie que ce que nous offrons doit être de classe mondiale et ce que nous continuons à offrir soit de classe mondiale", a-t-elle continué.

Ainsi, le gouvernement souhaite instaurer un visa d'un an pour ses futurs travailleur-euses à distance, qui pourront aller et venir à leur guise. Une seule condition pour obtenir son sésame vers le paradis : les visiteurs arrivant sur l'île doivent fournir un test négatif au coronavirus et porter un masque à l'aéroport. Si le pays d'origine du voyageur est à faible risque, le test peut être effectué une semaine avant le voyage. À l'inverse, en cas de pays à haut risque, il devra être réalisé 72 heures à l'avance.