Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Evry-Courcouronnes : soupçons d’agressions sexuelles au collège-lycée catholique

02 février 2021 à 11h15 Par Mikaël Livret
Deux plaintes ont été déposées par des enseignantes de Notre-Dame-de-Sion à Evry (Essonne).
Crédit photo : Lycée-Collège Notre Dame de SIon - Evry - Google Maps

Deux enseignants ont porté plainte contre le directeur de l’établissement après des gestes déplacés. Des élèves décrivent aussi un comportement « malaisant ».

« Ne soyez pas trop tactile ». C’est la recommandation envoyée par l’inspection du travail au chef d’établissement de Notre-Dame-de-Sion, un collège-lycée catholique qui recense 1 500 élèves, à Evry-Courcouronnes (Essonne). 

Philippe G. a pris la tête de Notre-Dame-de-Sion après avoir longtemps dirigé Sainte-Thérèse à Montgeron, dans le même département, précise Le Parisien. Il est aujourd'hui visé par des plaintes de deux enseignantes pour harcèlement moral et agression sexuelle.

« Des rumeurs » et des « dénonciations calomnieuses »

Des mains sur la cuisse, dans le creux des reins, des caresses sur le bras : ce directeur a la réputation d’être « tactile ».  Un parent d’élève explique, dans le quotidien, une situation déplacée alors que sa fille était en maillot de bain.

Le 3 décembre dernier, c’est Philippe G. qui dépose plainte lui aussi pour faire taire ce qu'il appelle « des rumeurs » et des « dénonciations calomnieuses ». Contacté par Le Parisien, le parquet d'Evry-Courcouronnes confirme l'ouverture d'une enquête contre Philippe G. pour agression sexuelle. « Il n'a pas encore été entendu, mais il le sera », ajoute une source proche de l'enquête.

Des professeurs ont prévu de faire grève ce mardi 2 février pour demander son départ.