Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Filtrage, masques et attestations : la SNCF prépare le déconfinement en Île-de-France

06 mai 2020 à 10h02 Par Mikaël Livret
La SNCf présente son plan de déconfinement avec plusieurs mesures pour respecter la distanciation physique.
Crédit photo : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Le défi est de taille : à partir du 11 mai, la SNCF va devoir faire voyager, en toute sécurité, des millions d’usagers tout en évitant au Covid-19 de se propager.

C'est un défi collectif inédit. Christophe Fanichet, le président-directeur général de SNCF Voyageurs, dévoile, dans Le Parisien, le plan imaginé par la SNCF, pour faire voyager ses clients en toute sécurité.

La veille de chaque voyage, les voyageurs pourront connaître l'affluence dans leur train sur l'application de la SNCF. Pour chaque train, il y aura une émoticône - soit un code couleur, soit des dessins de rames plus ou moins nombreuses - qui indiquera s'il y a de l'affluence dans votre train. Cette information doit permettre de mieux organiser ses trajets en prenant, plus tôt ou plus tard, les transports en fonction de l'affluence attendue.

« Dès lundi, gare de l'Est, nous mettrons en place un PC voyageurs dédié. En temps réel, il va suivre l'affluence sur l'ensemble de nos lignes. De deux façons : grâce aux caméras de surveillance et à des logiciels qui mesurent les flux ; mais aussi, notamment en Ile-de-France, grâce à des agents vigies. Sur certaines de nos gares, nous aurons des observateurs sur les quais pour évaluer la situation et prévenir par téléphone la gare suivante si le train est vide ou plein et réguler ainsi le nombre de personnes dans les trains », explique dans le quotidien Christophe Fanichet.

La SNCF ne distribuera pas de masques en gare. Il sera toutefois possible d’en trouver en appoint dans les distributeurs et les commerces, si votre masque a été perdu ou déchiré. Dans tous les cas, il ne sera pas possible d’accéder aux gares et stations sans masque, sous peine de sanctions.

500 bornes de distributeur de gel hydroalcoolique seront également installées dans 165 gares et tous les trains seront nettoyés et désinfectés au moins une fois pas jour. 2 000 agents supplémentaires seront affectés à cette tâche rien qu'en Île-de-France.

La Région réclame de l’aide

De son côté, Valérie Pécresse, la patronne d’Île-de-France Mobilités réclame des renforts des forces de l'ordre ou de sécurité, pour mieux filtrer les entrées en gare et stations et ainsi faire respecter la distanciation physique, à partir du lundi 11 mai.

Une attestation employeur pourrait aussi être nécessaire pour monter dans un train, métro ou RER en heure de pointe. La décision sera actée vendredi 8 mai. La région appelle aussi les entreprises Franciliennes à étaler les heures d’arrivées (6h30-10h30) et de sorties (15h30-19h30) de leurs employés pour éviter l’engorgement.