Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Franciliens et transports : l'histoire d'amour ?

18 mai 2017 à 19h30 Par Rédaction

Selon une étude, Paris est la ville où l'on marche le plus en Europe. Au-delà de ce constat, d'autres études tendent à montrer que se déplacer en Ile-de-France prend de plus en plus de temps.

Qui a dit que les franciliens ne faisaient pas de sport ? Selon une étude (étude Systematica/Arup, sur les villes de plus d’un million d’habitants), la capitale est la ville où l’on marche le plus en Europe ! En tête des grandes métropoles européennes pour la mobilité piétonne, avec 53% des déplacements qui se font à pied, 35% en transports et seulement 10% en voiture.
Une bonne nouvelle pour les adeptes de la marche. Et malgré tout, se déplacer en Ile-de-France prend de plus en plus de temps : 1h32 en moyenne chaque jour selon l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France. C’est 9 minutes de plus qu’aux débuts 2000.

Des temps de parcours assez variables dans la région ?

Et vous ? Combien de temps passez-vous dans les transports chaque jour ? Une fois passés les portiques avec sa carte Navigo, Anne, infirmière de 21 ans, met « un peu plus d’une heure pour aller travailler. Le temps de faire le trajet entre la Gare de Lyon et Corbeil-Essonnes ». Record battu pour Catarina, 33 ans : « avant, je travaillais à Jouy-en-Josas, ça me prenait 1h15 aller et 1h15 retour ». De sûr, passer trop de temps dans le RER, le métro, le bus ou la voiture n’est jamais très agréable. Louis, 29 ans essaie de passer « le moins de temps possible dans les transports » Mais ce francilien l’assure, « les gens y passent plus de temps qu’ils ne le voudraient, à cause des différentes perturbations ».

Que font les franciliens pendant ce temps ?

Plus d’une heure et demie où il faut bien s’occuper ! Selon une étude Transilien, 56% des sondés profitent de leur trajet pour lire, 53% téléphonent ou envoient des SMS. Par ailleurs, 47% jouent à des jeux sur leur mobile. Et plus surprenant 42% rêvent ! L’occasion de se pencher aussi sur les occupations des franciliens dans les transports. Pour Ophélie, c’est lecture : « je n’aime pas trop sortir mon portable dans les transports, ca prend beaucoup de batterie. En plus, en lisant, je vois moins le temps passer ». Marc est lui adepte des « journaux et jeux sur smartphones ». Presque de quoi apprécier les transports franciliens.