Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Grève du 5 décembre : le mouvement peut-il durer ?

05 décembre 2019 à 10h14 Par Mikaël Livret
Les syndicats de la SNCF et de la RATP ont voté pour un mouvement reconductible
Crédit photo : DR - Voltage

Si l’on se base sur la mobilisation de ce jeudi, elle a toutes les chances de se prolonger au moins jusqu’à lundi.

Le vrai test sera lundi. Moins de 10 % des trains circulent en banlieue ce jeudi tandis qu'à Paris dix lignes de métros sont fermées. Du jamais-vu depuis le grand mouvement social de 1995. À la SNCF comme à la RATP les organisations syndicales ont appelé à une grève reconductible. Le mouvement de grève pourrait se prolonger au delà de cette journée de jeudi. Et puis, comme le rappel Le Parisien, elles ont coutume de dire que plus le nombre de grévistes est élevé le premier jour plus le mouvement aura les moyens de durer. À la RATP, s'il le faut, les grévistes « mangeront la bûche de Noël ensemble », prévient dans le quotidien régional Laurent Djebali, le secrétaire général adjoint de l'Unsa-RATP.

Dans tous les cas, les perturbations dans les transports devraient durer au moins jusqu'à lundi. « Avec sans doute une amélioration du trafic ferroviaire vendredi, prédit un membre de la CGT auprès du journal. Quand le vendredi est chômé, la SNCF compte automatiquement le samedi et le dimanche comme jours de grève. « Sur la fiche de paie, ça peut vite devenir problématique ».

Au vu de la faiblesse des plans de transports, plusieurs syndicalistes soupçonnent l'entreprise publique d'avoir gardé des moyens pour la semaine prochaine. « Tout le monde a compris qu'elle serait décisive, avec probablement des annonces gouvernementales autour du 12 décembre », estime un autre syndicaliste. Un mouvement qui pourrait être long, d'autant que, la fin d'année, rime souvent avec le versement du treizième mois ou son équivalent. De quoi tenir un peu plus longtemps.