Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Grève : trois centres de tri des déchets à l’arrêt en Île-de-France

23 janvier 2020 à 10h52 Par Mikaël Livret
Les grévistes protestent contre la réforme des retraites
Crédit photo : Common Wikimédia

La CGT Energie a voté la mise à l’arrêt de 3 centres d’incinération des déchets de la région parisienne, à partir de ce jeudi soir. De nouvelles assemblées générales sont prévues lundi.

De nouvelles formes d’actions. Coupures de courant ou blocages intempestifs, les organisations syndicales ont fait évoluer le mouvement de grève contre la réforme des retraites. En Île-de-France, après plus de sept semaines de mobilisation, la CGT Energie a voté les mises à l’arrêt de 3 centres d’incinération des déchets, à partir de ce jeudi soir. 

Les sites d’Ivry-sur-Seine, Issy-les-Moulineaux et Saint-Ouen, qui réceptionnent les déchets de 6 millions de franciliens, tournaient déjà au ralenti depuis le début du mouvement de grève le 5 décembre 2019. Ils vont donc s’arrêter totalement jusqu’au 27 janvier. De nouvelles assemblées générales sont prévues lundi pour décider de la suite du mouvement.

Pas de conséquences pour l’instant dans le ramassage des ordures. Les poubelles vont continuer à être enlevées, selon le Syctom (syndicat Intercommunal de Traitement des Ordures Ménagères de l'agglomération parisienne). Le problème sera différent lorsque les fosses des trois sites seront pleines.

Dans un premier temps, les camions bennes patienteront, dans le centre de stockage des déchets de Romainville (Seine-Saint-Denis). Les détritus seront ensuite envoyés vers des sites d'enfouissement, gérés par des entreprises privées.