Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Hatik s'énerve contre "les millionnaires qui chialent parce que leurs disques ne se vendent pas"

09 novembre 2020 à 14h19 Par A.L.
Hatik a poussé un coup de gueule !
Crédit photo : Capture d'écran Instagram © Hatik / Adidas

Alors qu’il vient de dévoiler son duo "1 2 3" avec Amel Bent, Hatik vient de pousser un violent coup de gueule sur Instagram. Explications.

Il y a quelques jours, le rappeur Hatik annonçait à ses fans sur Instagram qu'il avait enregistré une chanson avec Amel Bent. "Qui s’y attendait à celle-la ? Amel Bent et moi-même, dès demain, sur tes plateformes de streaming préférées et sûrement aussi dans ta radio préférée. Merci pour l’honneur que tu me fais de m’inviter ma reuss@amelbent", a-t-il écrit. Quelques heures plus tard, le titre était déjà sorti : intitulé 1 2 3, il relate l'histoire d'un couple en difficulté face à des problèmes de communication. Composé par les deux artistes aidés de Vitaa, Dadju et Renaud Rebillaud, ce nouveau single exprime en effet les aléas d'une relation amoureuse compliquée et tourmentée. 

Et bien qu'elle soit ravie de cette collaboration, Amel Bent est néanmoins très en colère à cause des artistes qui se plaignent de cette situation difficile liée aux décisions du gouvernement pour lutter contre la pandémie de coronavirus. "Si je n'exprime pas mon désarrois et ma colère concernant la situation actuelle des artistes, ce n'est pas par absence de conviction, bien au contraire," a écrit Amel Bent dans sa story Instagram. "En effet, moi aussi, j'aimerais hurler contre celles et ceux qui font aujourd'hui de notre travail un non-sujet, une affaire non-essentielle, et oui, ça me crève le coeur de voir le fruit de plusieurs années de travail et de sacrifices recouverts d'une bâche comme une vieille pièce de bagnole bonne pour la casse", a-t-elle continué, ajoutant : "Mais à la fois, la situation catastrophique de millions de personnes faisant ou pas partie de mon corps de métier me met naturellement un frein que je ne saurais dépasser. Mais l’injustice frappe tellement les vies ces temps-ci que je n’arrive même plus à me plaindre pour ma propre vie ou celle de qui que ce soit d’ailleurs. Je vois du pire que moi, ou pire que l’autre à chaque clic". 

Hatik réagit

Face à ce message rempli de sincérité, Hatik a tenu à réagir. Le rappeur de 27 ans a ainsi reposté le message de son acolyte en story, tout en ajoutant son avis sur la question. "Enfin quelqu’un de sensé. Je n’en peux plus de ces millionnaires qui chialent parce que leur disque ne se vend pas. Alors que des gens perdent leur taff, leur logement, leur santé, leur vie", a-t-il écrit. "T’es privilégié, comporte-toi comme tel. Reste digne", a ajouté l'artiste. Si de nombreux internautes ont approuvé la réaction du rappeur, la société Indifference Prod a condamné les propos d'Hatik. "Ces millionnaires comme tu dis, tu es bien content de les trouver pour payer tes séances studios, tes séminaires, tes clips, négocier tes avances et subvenir à tous tes besoins", a-t-elle répondu. Indifference Prod est notamment chargé du management d'Amel Bent, Camélia Jordana, Dadju, Kendji Girac, GIMS, Slimane et Vitaa.