Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

IDF/ Attentats : Abdeslam sans avocats

12 octobre 2016 à 17h28 Par Rédaction

Face au mutisme du seul survivant des commandos du 13 novembre, ils jettent l'éponge.

Ils ont la conviction qu’il ne s’exprimera pas et qu’il appliquera le droit au silence. Les deux avocats de Salah Abdeslam renoncent à le défendre.

Salah Abdeslam avait refusé de s’exprimer lors de sa dernière audition au Palais de Justice de Paris.

Les avocats justifient ce mutisme par les conditions de détention. Abdeslam fait l’objet d’une vidéosurveillance 24h/24 et est interdit de contact avec tout autre détenu.