Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

IDF/ Attentats : Pour ne jamais oublier

14 novembre 2016 à 10h22 Par Rédaction

Une bougie aux fenêtres des franciliens et un dépôt de lanternes à Paris. Après les cérémonies officielles du matin, l'hommage aux 130 victimes des attentats de novembre 2015 s'est poursuivi jusqu'à la nuit tombée.

Hier se sont déroulées les premièrescommémorations des attentats du 13 novembre. Il y a tout juste un an, 130 personnes tombaient sous les balles des terroristes à Paris et St Denis. La France se réveillait sonnée.

6 plaques commémoratives ont ainsi été dévoilées devant chaque endroit visé ce soir du 13 novembre 2015, devant le Stade de France, les terrasses ou au Bataclan. Des centaines d’anonymes se sont aussi recueillis un peu partout en IDF hier, près des lieux des attaques mais aussi en banlieue.

Le canal St-Martin s’est éclairé grâce à des milliers de lanternes bleu-blanc-rouge. Une initiative de l’association «Toujours Paris» qui a rapporté 10.000 € pour les victimes. Les franciliens tout comme les français appelés à mettre une bougie à leur fenêtre en mémoire des victimes ont répondu présent via ?#unebougiepoursesouvenir?

Pendant les commémorations hier, seul un proche de victime s’est exprimé. Michaël Dias, fils de Manuel Dias tué au Stade de France le 13 novembre 2015. Un discours émouvant mais qui avait été «relu et corrigé par l’Elysée», a-t-il admis et déploré.

Dans ce contexte, l’Etat d’Urgence, en vigueur depuis ces attentats du 13 novembre, pourrait être prolongé jusqu’aux élections présidentielles en 2017, selon M.Valls ce week-end.