Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

IDF/ Franciliens aux Etats-Unis ? Craintes et déceptions...

10 novembre 2016 à 13h51 Par Rédaction

À N.Y, Boston ou Chicago, les manifs anti-Trump se sont multipliées aux quatre coins des Etats-Unis, 24H après l'annonce des résultats de la présidentielle américaine.

Dans plusieurs grandes villes des Etats-Unis, des milliers de personnes ont défilé ces dernières heures contre l'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche.

Ils ont battu le pavé afin de dénoncer le "racisme" du président élu et le système électoral indirect américain.
De leurs côtés, Barack Obama doit recevoir Donald Trump ce vendredi après-midi à 17H, heure française et Michelle Obama doit s’entretenir quand à elle avec Melania Trump.


Outre Atlantique, nombreux sont les franciliens sous le choc des résultats.

En Floride par exemple, l’Etat a viré en faveur du candidat élu. Mais à Miami, la forte communauté latino a largement voté pour Hillary Clinton. Sur place Kinito un francilien d’origine, âgé de 30 ans, vit à Miami depuis deux ans.
Pour Voltage, le jeune homme nous a confié garder un sentiment étrange avec ce revirement de situation. Pour lui comme tous ses amis ou sa famille, c’est un contraste plus que saisissant avec Barack Obama. Pour lui comme tous ses collègues, l’ambiance s'annonce assez terne ces prochains jours. Certains ont même déjà prévu de quitter les Etats-Unis.

Pour Voltage, nous avons joint aussi Ryad, un francilien de 35 ans, qui a un visa américain et vit dans l’Etat du Nevada à Las Vegas, un état qui a voté démocrate.
Pour lui pas question de rentrer, même si son visa pourrait être annulé. Cette élection est une surprise due pour lui aux médias américains et leurs sondages.


Donald Trump sera investi président le 20 janvier prochain.