Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

IDF/ Migrants : Le camp de Stalingrad déplacé vers la banlieue

16 septembre 2016 à 12h24 Par Rédaction

Un éternel recommencement. Dans le XIXe arrondissement de Paris, les forces de l'ordre ont investi le quartier Stalingrad, où un camp de migrants s'était installé ces dernières semaine. Une nouvelle intervention des forces de l'ordre puisque les lieux avaient déjà été évacués le 17 août dernier. Des réfugiés qui devraient être mis à l'abri dans des centres d'hébergements d'urgence en Ile de France.

Des Soudanais, Afghans et Erythréens principalement avaient élu "domicile" sous le métro aérien entre les station Jaurès et Stalingrad. Vers 7H ce vendredi matin, un important dispositif policier a bloqué tout le quartier, de l'avenue de Flandres au quai de Jemmapes. 1.500 personnes, dont des familles, étaient installées à même le sol sur des matelas dans des conditions d’hygiène très dégradées.

Les migrants doivent être mis à l’abri dans des centres d’hébergement provisoires en Ile de France principalement. Certains sites ont été réquisitionnés à Paris mais aussi en banlieue. C’est le cas notamment dans le Val-de-Marne, où 150 étrangers devraient être accueillis dans un gymnase de l’ENS Cachan. Dans le Val-d’Oise, c’est dans un gymnase désaffecté de Vauréal que qu’une centaine de migrants devraient trouver refuge. 70 bus ont été affrétés pour l’évacuation, selon la préfecture de région.

Le campement dit "de Stalingrad" avait déjà été évacué le 17 août, avec près de 700 personnes prises en charge dans des structures d'hébergement.

Mikaël Livret