Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

IDF/ Suites attentats : hommage à Paris

27 juillet 2016 à 14h19 Par Rédaction

Un hommage est attendu au cœur de la capitale ce mercredi ! Le cardinal André Vingt-Trois présidera une messe en mémoire des victimes à la cathédrale Notre-Dame-de-Paris à 18H15. Au lendemain de l'attaque qui a coûté la vie au prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray, l'émotion reste vive en Normandie comme en France et en région parisienne.

A Paris François Hollande a rencontré tôt ce mercredi matin les représentants des cultes qui ont affiché leur unité face au terrorisme. Un Conseil de sécurité et de défense s'est également tenu à l'Elysée après que deux jihadistes ont de nouveau frappé la France dans une église au Sud de Rouen où un prêtre a été égorgé et cinq personnes retenues en otage. L'un des deux assaillants était connu de la justice.

Plus largement cet été 2016 reste lourd avec quatre attaque en moins d’un mois en France mais aussi en Allemagne, après le 14 juillet à Nice, maintenant Saint Etienne du Rouvray. Forcément en Ile-de-France des attaques qui résonnent.

A l'issue de leur rencontre avec le Chef de l’Etat, les représentants des cultes ont affiché leur unité et ont demandé une sécurité renforcée des lieux de cultes ce matin.
Le recteur de la grande mosquée de Paris a suggéré une réforme dans les institutions de l'islam.

Chez nous, comme sur l’ensemble du territoire national, les menaces qui pèsent sur les églises sont connues.
Après la tentative d'attentat de Villejuif l'an dernier, le plan Vigipirate avait été "adapté" mais pour autant, la sécurisation des 45 000 sites semble bien difficile.

Si l’attaque en Normandie est inédite sur le territoire, ce n'est pourtant pas la première fois que la communauté catholique est ciblée.
Le drame de St-Etienne-du-Rouvray n'est pas sans rappeler la tentative d'attentat échoué dans le Val-de-Marne contre deux édifices catholiques de Villejuif : les églises Saint-Cyr-Sainte-Julitte et Sainte-Thérèse.
D’ailleurs après cette tentative, le gouvernement avait annoncé une "adaptation" du dispositif Vigipirate afin qu'il intègre les lieux de culte catholiques.

Les lieux de culte et en particulier les églises sont des cibles de choix pour le groupe terroriste. L'organisation jihadiste cible régulièrement dans sa propagande les "croisés" occidentaux et "le royaume de la Croix" s'affirmant comme ennemi de la chrétienté dans sa globalité.

Cyrille Larrouy