Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Divertissements

Il accuse son double maléfique d'avoir conduit

31 mars 2016 à 10h44 Par Rédaction

Jacques Théry a eu une idée assez peu banale pour justifier sa conduite sans permis.

Nous sommes le 28 mars 2014 et Jacques Théry va être interpellé au volant d'une Peugeot. Premier problème, ce dernier ne possède même pas le permis de conduire et l'auto serait à son beau-fils. 

Pourtant devant les policiers, l'homme ne se démonte pas en affirmant:« J’ai mon permis, moi, j’allais chercher mon chien au refuge. J’ai un double à Boulogne-sur-Mer, un homme qui porte la même identité que moi, et qui est né le même jour que moi, le 21 octobre 1959 ! ».

Oui vous avez bien lu, Jacques dit au policier qu'il possède un double maléfique qui a pris la voiture à sa place sauf qu'après enquête, on ne retrouvera pas d'homonyme dans la région boulonnaise. 

Avant de condamner mr Théry à deux mois de prison ferme, le magistrat en charge va déclarer entre humour et exaspération: « Cet homme est un prévenu qui conduit tout le temps, un vrai danger public, comme son double maléfique, qui n’a pas jugé bon de se déplacer à cette audience. Quel dommage ! ».