Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Île-de-France : des discriminations à l’école face à l’épidémie de coronavirus

03 février 2020 à 10h25 Par Mikaël Livret
Le rectorat déplore ces agissements
Crédit photo : Pixnio

Plusieurs élèves d’origine asiatique font l’objet de propos discriminatoires dans les écoles et les collèges de la région.

Une situation inacceptable pour leurs parents. L’épidémie de Coronavirus continue de sévir en Chine où 361 personnes sont mortes, et plus de 17.000 cas ont été recensés. En France, seuls 6 cas avérés ont été détectés.

Si la propagation de l'épidémie semble stagner en France, la stigmatisation se fait de plus en plus présente en Île-de-France. Dans la communauté asiatique, notamment celles de Seine-Saint-Denis, où vivent de nombreux enfants issus de l'immigration chinoise, cela se ressent jusque dans les cours de récréations, rapport Le Parisien. De Bobigny à La Courneuve, en passant par Aubervilliers, les témoignages de parents se multiplient.

Le rectorat de l'académie de Créteil "condamne fermement"

D’autres faits similaires ont aussi été rapportés en Seine-et-Marne, où une forte communauté asiatique a élu résidence, à Lognes ou Torcy. « Ne le touchez pas, c'est un Chinois ! », « Rentre dans ton pays ! » ou encore « Ne passe pas par là, t'as le virus ! », peuvent ainsi entendre depuis des jours, ces enfants scolarisés de la primaire au collège.

Le rectorat de l'académie de Créteil « condamne fermement ce genre de propos inacceptables ». Une intervention dans les classes de deux enfants scolarisés au collège Louis-Aragon de Torcy est prévue cette semaine. Des professeurs « donneront des explications aux adolescents sur l'épidémie de coronavirus et répondront à toutes leurs questions », précise le rectorat.