Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Île-de-France : jeudi noir à l’hôpital pour réclamer plus de moyens

14 novembre 2019 à 10h54 Par Mikaël Livret
La grève, qui dure depuis 8 mois, devrait s'étendre au delà des urgences.
Crédit photo : Pixabay

Apres 8 mois de grève aux urgences, les personnels sont de retour dans la rue ce jeudi 14 novembre pour réclamer des moyens.

Ce n’est pas le jour pour tomber malade. Les personnels de santé en colère se mobilisent ce jeudi 14 novembre. Le cortège partira à 14 heures à PAris, depuis Port Royal pour rejoindre les Invalides (Port Royal > Bd Montparnasse > Bd Raspail > Rue de Sèvres > Bd des Invalides > Rue de Grenelle > Esplanade des Invalides). Les établissements en Île-de-France ont massivement déprogrammé la plupart des interventions chirurgicales non urgentes et réquisitionné de nombreux personnels pour assurer la continuité du service.

Selon Inter-Urgences, à l'initiative du mouvement, 268 services d'urgences sur 650 sont actuellement touchés par des grèves. Une autre collectif, Inter-Hôpitaux, appelle aussi à la grève pour des moyens et de meilleures conditions de travail et d'accueil des patients à tous les étages de l'hôpital. Les syndicats d'internes, de jeunes médecins, de kinés, de psychologues s'associent au mouvement. Même les doyens des facultés de médecine soutiennent la journée, incitant leurs étudiants à descendre dans la rue !

À l'AP-HP (37 hôpitaux en Île-de-France), 80 % des personnels paramédicaux (infirmières, aides-soignantes) devraient se déclarer grévistes, même réquisitionnés.