Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Ile-de-France : les facteurs équipés de capteurs de pollution

14 septembre 2020 à 12h00 Par Mikaël Livret
Airparif, en partenariat avec la région et La Poste, lance un test d'un an.
Crédit photo : La Poste

Pour mesurer la pollution en Ile-de-France, les voitures des facteurs seront équipées de capteurs.

Un test d’un an. AirParif, la Poste et la région Île-de-France lancent une expérimentation pour mieux connaître le niveau de certains polluants dans l’air, au plus près des habitants. 500 capteurs vont équiper les véhicules de la Poste en moyenne et grande couronne. Les données issues seront relevées toutes les dix secondes pendant un an, pour un état des lieux « en temps réel » de la pollution.

Les tournées rue par rue des facteurs sont une aubaine pour recueillir des données précises sur les principaux polluants issus du trafic routier, des usines, du chauffage ou encore de l'agriculture. Les appareils devront ainsi relever les taux de dioxyde d'azote, de PM10, PM2,5 et PM1 ainsi que d'ammoniac dans l'air. Les relevés seront complétés par 100 autres capteurs installés sur des bâtiments de la Poste.

La principale préoccupation environnementale des Franciliens

Le second volet de l'expérimentation vise à connaître le ressenti des habitants sur la pollution autour d'eux. « 2 500 personnes seront interrogées par les facteurs ou dans les bureaux de Poste sur leur ressenti, comment ils le vivent, s'ils pensent à une source locale, etc. », explique dans Le Parisien Pierre Pernot, ingénieur d'étude à Airparif. Des volontaires pourront aussi participer à l'expérimentation en signalant un fait inhabituel - une odeur, gêne respiratoire, etc.

Dans une étude menée par l'Ifop pour Airparif en 2018, la qualité de l'air ressortait comme la principale préoccupation environnementale des Franciliens.