Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Île-de-France : les guet-apens contre des policiers seraient des défis lancés sur internet

31 octobre 2019 à 09h16 Par Mikaël Livret
Plusieurs scènes de violences ont eu lieu dans différents quartiers sensibles de la région parisienne.
Crédit photo : Common Wikimédia

Les policiers évoquent une compétition lancée sur les réseaux sociaux. Plusieurs pièges tendus contre des policiers ont fait plusieurs blessés ces dernières semaines.

Des pièges ont été tendus aux forces de l’ordre dans plusieurs quartiers d’Ile-de-France ces derniers jours, faisant des blessés. D'Etampes (Essonne) à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) en passant par Emerainville (Seine-et-Marne), Noisy-le-Grand et les Mureaux (Yvelines), les forces de l'ordre ont été la cible de tirs de mortiers, et de projectiles divers. En Essonne, deux policiers et un pompier ont même été blessés.

"On se demande s'il n'y a pas une certaine organisation"

Le fait le plus marquant remonte à jeudi dernier, à Mantes-la-Jolie, quand des policiers ont été pris à partie par des dizaines d’individus. Ils ont reçu une pluie de projectiles et de tirs de mortiers, ces gros pétards de feu d’artifice, pouvant provoquer de graves brulures. Les policiers évoquent une embuscade préparée, alors qu’ils intervenaient sur une voiture en feu dans le quartier du Val-Fourré.

Deux jeunes avaient été blessés par les tirs de réplique au flashball, dont un gravement à l’œil. Il a déposé plainte auprès de l'Inspection générale de la police nationale pour ce qu'il estime être des violences policières. « Mantes-la-Jolie, Les Mureaux, Trappes et Sartrouville : dans les Yvelines, ça a pété partout le même soir, remarque une policière citée par Le Parisien. Ce qui est inquiétant, parce qu'on se demande s'il n'y a pas une certaine organisation. »