Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

« J’ai failli tuer ma fille » : Kanye West en pleurs durant son premier meeting de campagne (vidéo)

20 juillet 2020 à 15h24 Par A.L.
Kanye West en course pour les prochaines présidentielles américaines.
Crédit photo : Capture d'écran © Twitter

Ce dimanche 19 juillet, Kanye West a tenu son premier meeting en Caroline du Sud, aux États-Unis, afin de marquer son entrée en campagne en vue de l'élection présidentielle en fin d'année. Ému par le sujet de l'avortement, le rappeur s'est effondré.

Vêtu d'un gilet pare-balles portant la mention "securité", et avec l'inscription "2020" sculptée dans ses cheveux, Kanye Westqui vient récemment d'annoncer sa candidature à la prochaine élection présidentielle américaine en novembre prochain, a réalisé son premier meeting ce dimanche 19 juillet, en Caroline du Sud, aux États-Unis. Dans un discours décousu et ce, durant une heure, le mari de Kim Kardashian s'est exprimé sur divers sujets devant des dizaines d'invités. Parmi les thèmes évoqués figurait l'avortement. 

"J'ai failli tuer ma fille ! J'ai failli tuer ma fille !"

En effet, alors qu'il prononçait un discours anti-avortement, le rappeur s'est soudainement mis à pleurer en racontant qu'il avait voulu que sa femme Kim Kardashian, alors enceinte de leur fille North, avorte. "Mon père voulait que ma mère avorte de moi. Ma mère m'a sauvé la vie. Il n'y aurait pas eu de Kanye West parce que mon père était trop occupé", a ainsi déclaré l'artiste très ému. Il a ensuite parlé de manière inintelligible pendant une minute, puis a crié : "J'ai failli tuer ma fille ! J'ai failli tuer ma fille !"

Par ailleurs, Kanye West a également provoqué la colère d'une partie des participants au meeting en assurant que Harriet Tubmanfigure de l'abolitionnisme, n'avait "jamais vraiment libéré les esclaves" et qu'elle "les avait juste fait travailler pour d'autres blancs". Malgré tout, son avenir politique reste incertain. S'il a bel et bien annoncé sa candidature sur Twitter le 4 juillet dernier, le rappeur a dépassé la date limite pour figurer sur la liste officielle des candidats dans plusieurs Etats, mais il bien est inscrit sur celle de l'Oklahoma. Affaire à suivre...