Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

L'essentiel actu 25/10/16 19h

25 octobre 2016 à 21h13 Par Rédaction

Et à la une, les chiffres du chômage qui font les montagnes russes. Après un mois d’aout cauchemardesque, c’est une baisse record du nombre d’inscrits à pole emploi enregistrée en septembre. Moins 1,9% sur l’ensemble de l’hexagone ; du jamais vu depuis 96. Pour l’Île de France, la baisse se vérifie avec 1,7% d’inscrits en moins. La plus forte baisse a été enregistrée dans l’Essonne le mois dernier. 665 940 personnes sont actuellement sans emploi dans la région.

C’est ce qu’on appelle un flop. Après seulement neuf mois d’expérimentation, les unités dédiées aux détenus radicalisés vont disparaître dans les prisons. La concentration de ces détenus semble en effet dangereuse. Pour rappel début septembre dans le Val d’Oise, deux surveillants ont été violemment agressés dans les couloirs de la prison d’Osny par un détenu radicalisé.

A Créteil, Bobigny, Evry ou Paris, des centaines de policiers ont manifesté à la mi journée devant les palais de justice de la région. A l’appel de plusieurs syndicats, pour dénoncer le "laxisme" de la justice avec les agresseurs des forces de l’ordre. Une marche de la colère citoyenne et policière est également prévue demain à Paris de la place de la République à l’hôpital Saint-Louis ou sont soignés les deux agents grièvement brulés après l’attaque de Viry-Chatillon avec des cocktails molotov.

En Seine Saint Denis, huit personnes ont été interpellées ce matin suite aux violences survenues la semaine dernière dans le lycée Hélène Boucher de Tremblay-en-France. La proviseure avait été frappée au visage et des cocktails molotov lancé mais sans faire de dégâts.

Et puis sommes nous plus gros passé 30 ans ? Selon une récente étude, un français sur 2 passé ce cap serait en surpoids. Les hommes d’avantage touchés mais aussi les ménages à faible revenu.