Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

L'essentiel de l'actu 02/02/17 9H

02 février 2017 à 10h34 Par Rédaction

-Le w-e s’annonce chargé sur les routes franciliennes pour le début des vacances scolaires. Selon bison futé le drapeau orange est hissé dès 14h vendredi. La journée de samedi est même classée rouge dans le sens des départs.

-260 000 : c’est le nombre de billets anti-pollution vendus dans les transports franciliens la semaine dernière, en plein pic de pollution aux particules, alors que côté route, la préfecture de police testait la circulation différenciée.

-Votre conscience citoyenne en prend elle un coup aujourd’hui ? A quelques mois de la présidentielle les affaires des politiques font plus de bruit que les idées des candidats! Pour preuve, l’affaire Fillon. Selon les dernières révélations l'épouse du candidat aurait finalement touché 800.000€ pour de présumés emplois fictifs. « Je n’ai jamais été l’assistante de mon mari » affirmait pourtant Pénélope Fillon dans une vidéo datant de 2007 et que l’émission Envoyé Spécial compte révélée ce soir.

-Un policier interpellé hier à Orly avec 12 kg de cocaïne dans ses bagages. Le fonctionnaire de 24 ans de retour des Antilles a été placé en garde à vue par la police des polices.

-Treize millions de billets à partir de 15 euros pour les JO 2024. Si la candidature de Paris est retenue, le comité d’organisation veut des jeux « accessibles à tous » et notamment aux franciliens, les premiers concernés par la compétition.

-L’épidémie de grippe à l’origine d’une surmortalité importante cet hiver. Selon l’agence sanitaire santé publique France. 11.400 décès en plus, toutes causes confondues, observés sur les six premières semaines de l’épidémie.

-Les actes racistes ont fortement diminué l’an dernier selon le ministère de l’intérieur. 1.125 faits racistes ont été commis l’an dernier en France. Un chiffre en baisse de 45% par rapport à 2015

-Et puis un commissaire de police « tasé » par l’un de ses hommes en Essonne. Un simple accident au moment de vérifier les pistolets a impulsion electrique avant de partir en intervention. « Je vais bien, le taser aussi ! », s’est amusé l’officier…

Ecouter L'essentiel de l'actu 02/02/2017 9H