Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

L'essentiel de l'actu 08/11/16 12H

08 novembre 2016 à 13h22 Par Rédaction

Le tour de l'info avec Cyrille Larrouy.

Le froid s’est emparé de l’Ile-de-France.
Le mercure a chuté brutalement au point d’amener hier lundi les premiers flocons en Seine-et-Marne, dans les Yvelines, en Essonne et même sur Paris. Oui, il s’agit bien d’un avant goût de l’hiver, déjà.
Pas de hausse des températures avant la semaine prochaine selon les prévisions. Côté baromètre on a relevé 3° ce mardi matin à Elancourt, 4 à Saint-Denis et pas plus de 7°à 8° au mercure ce mardi après-midi, notamment un 8 attendu à Créteil et Saint-Denis.
Un froid qui ne réjouit pas vraiment les franciliens selon notre reportage dans les rues de la région.

500 postes menacés chez nous.
L’enseigne britannique Marks et Spencer compte fermer sept de ses magasins de la région parisienne.
Il s'agit de la totalité des magasins directement gérés par l'enseigne dans l'alimentation et les vêtements à Paris et en Ile-de-France. L'enseigne britannique a même annoncé la fermeture de plus d'une centaine de magasins dans le monde, dont ces sept en France tous localisés sur le bassin francilien. Chez nous ces fermetures concernent la totalité des magasins directement gérés par l'enseigne dans l'alimentation et les vêtements à Paris et en région parisienne, dont l'enseigne des Champs-Elysées qui emploie 80 personnes.
En revanche les magasins franchisés, uniquement alimentaires, ne sont pas concernés par ces fermetures comme ceux de l'aéroport Charles de Gaulle, du magasin de la station Châtelet-les-Halles ou encore le M&S Food de La Défense.
On annonce un processus de 12 à 18 mois.
M&S a expliqué qu'il allait "engager un processus de consultation avec les instances représentatives du personnel", alors que le groupe avait fait son retour en 2011 en France, après un tollé déjà en 2001. L'an passé tous les magasins gérés directement par M&S dans dix pays implantés, ont perdu au total 50 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 190 millions d’euros.

De Montparnasse au ministère.
Un mardi de mobilisation aujourd’hui à Paris notamment, du personnel de santé contre leurs conditions et la rigueur budgétaire affectant le secteur.

Policiers toujours en colère !
Un appel à témoin, deux juges d’instruction nommés, une quarantaine de scellés, de l’ADN isolé, mais toujours pas d’interpellation… Un mois tout juste après l’attaque au cocktail Molotov d’une voiture de police à Viry-Châtillon, l’adjoint de sécurité gravement blessé est toujours hospitalisé, même si ses jours ne sont plus en danger.
En marge, certains policiers se sont rassemblés hier soir à Melun. Ce soir cette fois, un collectif appelle à se mobiliser un mois après l’attaque de Viry.

Macabre découverte en Seine-Saint-Denis.
Une autopsie est en cours et le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour meurtre. La nuit dernière deux passants sur une berge du canal Saint-Denis à Aubervilliers ont découvert le corps flottant d’un nourrisson, d'une petite fille.
La piste d’un infanticide n'est pas exclue pour l’heure.

Dans le reste de l’actu ? Le D-Day ou The Election Day !
Aux Etats-Unis, les bureaux de votes ont ouvert à midi, heure française. Les Américains sont appelés à voter pour le successeur de Barack Obama.
Les derniers sondages donnent une courte avance à la candidate démocrate.

Ecouter L'essentiel de l'actu 08/11/2016 12H