Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

L'essentiel de l'actu 13/12/16 9H

13 décembre 2016 à 10h23 Par Rédaction

-Une première en Ile de France. En attendant de savoir si l’épisode de pollution va reprendre demain, une dizaine de plaignants tentent la première action collective au civil pour réclamer des indemnisations. Selon elles leur état de santé s’est dégradé pendant l’épisode et les mesures ont été insuffisantes.

-Le préfet de police a présenté les dernières évaluations de la piétonisation des berges Rive Droite, à Paris. Et ça s'aggrave ! Les temps de parcours ont parfois doublé. En soirée par exemple, vous mettez 52 minutes au lieu de 39 minutes (en 2015) pour traverser Paris d’Est en Ouest. Impossible en revanche de préciser avant mars l’impact de la mesure sur la pollution.

-Dramatique accident hier soir à St Denis. Un enfant de 5 ans est mort fauché par une camionnette blanche qui a pris la fuite. Une cellule psychologique est mise en place dans l'école où le petit garçon était scolarisé.

-Des volontaires pour chouchouter les touristes. La région lance aujourd’hui un nouveau dispositif pour relancer le tourisme. Près de 100 étudiants anglophones vont être déployés jusqu’à la fin de l’année devant les monuments ou les grands magasins pour accueillir, informer et guider les visiteurs étrangers.

-Fini l’illégalité pour les policiers. L’appel à manifester ce soir à 18H aux Invalides, à Paris, est en règle, organisé par une association de policiers de colère. Malgré les différentes annonces du gouvernement, ils réclament toujours plus de moyens et de considérations.

-Les discriminations à l’embauche restent une réalité selon les résultats d’un « testing » du Ministère du Travail.?Des candidats aux noms à consonance Magrébine reçoivent moins de réponses positives que les autres selon l’étude.

-Et puis voilà les conclusions d’une étude à prendre avec des pincettes. Le rhume au volant serait plus dangereux que l'alcool. Selon cette étude anglaise, un conducteur enrhumé peut être plus dangereux qu'un conducteur légèrement au-dessus de la limite légale d'alcoolémie en raison de la baisse des réflexes.

Ecouter L'essentiel de l'actu 13/12/2016 9H