Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

L'essentiel de l'actu 23/11/16 à 19h

23 novembre 2016 à 20h13 Par Rédaction

Et à la une, des perturbations ce soir sur le réseau Saint-Lazare. Des difficultés à craindre jusqu’à la fin du service pour les lignes L et J du transilien après qu’une partie des cheminots aient cessé le travail en début d’après-midi. Ils ont fait valoir leur droit de retrait suite à l’agression verbale d’un conducteur de train ce matin à Saint-Lazare.

Le palais de justice de Paris mais aussi le siège de la police judiciaire au 36 quai des orfèvres parmi les cibles visés. Après l’arrestation de 7 hommes ce week-end à Strasbourg et Marseille soupçonnés d’avoir voulu commettre un attentat, 5 sont encore entendus par la DGSI.

Le ministre de l’intérieur a décidé de dissoudre une association d’aide aux détenus musulmans, soupçonnée de lien avec l’islam radical. Les avoirs de l’association « Fraternité musulmane Sanabil » basée en Seine-et-Marne sont déjà gelés depuis fin octobre.

Et dans un contexte qui reste tendu, mieux vaut faire attention où l’on se gare dans la capitale. Les démineurs ont fait exploser le coffre d’une Porsche flambant neuve qu’il trouvait suspecte dans le 6ème boulevard Saint-Germain. Le conducteur s’était garé dans la nuit en warning sur une place de taxi pour aller en boite de nuit. Il envisage désormais d’obtenir réparation.

Huit mois de prison avec sursis pour un policier qui avait frappé un lycéen au visage à Paris en marge d’une manifestation contre la loi travail. Le tribunal est allé au delà des réquisitions du parquet.

A retenir aussi la famille d’Adama Traoré appelle à un nouveau rassemblement ce soir à 20h devant la mairie de Beaumont-sur-Oise. Ses proches dénoncent un acharnement à leur encontre. Adama Traoré est décédé cet été à la suite de son interpellation par des gendarmes. Et ce mercredi ce sont deux de ses frères qui sont jugés en comparution immédiate pour des violences la semaine dernière lors du conseil municipal de Beaumont.

Et puis un nouveau plan de lutte contre les violences faites aux femmes présenté ce mercredi par le gouvernement. En France toutes les 7 minutes une femme est violée mais peu osent en parler. Pour pouvoir poster un témoignage anonyme, une application de lutte contre les agressions sexistes a récemment vu le jour en Île de France. Son nom ; Hands Away. L’appli s’appuie sur une communauté prête à aider les victimes d’agressions baptisée les street angel.