Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

L’expert automobile remettait des épaves en circulation

09 mars 2018 à 10h24 Par Mikaël Livret
Crédit photo : PxHere

Il sera jugé en mai, suspecté d’avoir établi de faux rapports avec l’aide d’un garagiste du Val-d’Oise. L’affaire concernerait plus de 1.200 véhicules potentiellement dangereux.

Il était peu regardant sur la qualité des réparations. Un expert automobile de Nanteuil-le-Haudouin (Oise) aurait pendant plusieurs mois établit de faux rapport pour remettre en circulation des épaves. Il aurait profité de la complicité d’un garagiste du Val-d’Oise.

Des véhicules, souvent accidentés, acquis à très bas prix auprès d'assureurs. Ils auraient par la suite été réparés dans des conditions plus que douteuses. De début 2015 à mi 2016, près de 130 véhicules se trouvant sous le coup d'une interdiction de circuler car jugés dangereux à la circulation par une précédente expertise, auraient été remis en circulation sur la base de rapports faux voire inexistants.

Plus de 75% des véhicules vérifiés par les enquêteurs se sont révélés toujours dangereux avec des airbags et leur système de déclenchement défectueux ou des soudures mal réalisées.

Environ 1.250 véhicules concernés

L'ensemble de l'activité de cet expert au cours des dernières années a été remis en cause par les enquêteurs et concernerait près de 1250 véhicules. Des automobiles qui circuleraient depuis plusieurs années sur les routes de la région parisienne, de l’Oise et d’ailleurs, susceptibles de représenter un danger considérable pour le conducteur, ses passagers, mais aussi les autres usagers de la route.

L'expert sera jugé au tribunal correctionnel de Senlis le 30 mai prochain, pour « escroqueries, mises en danger de la vie d'autrui, faux et d'usage de faux ». Les deux prévenus ont été placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer leur profession.