Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

L’hôpital de Créteil expérimente les masques Décathlon en réanimation

01 avril 2020 à 09h46 Par Mikaël Livret
La marque française a mis à disposition ses stocks pour les soignants.
Crédit photo : Capture Twitter - @HuMondor

Des soignants l’avaient adapté en Italie pour faire face au manque de respirateurs pour les patients infectés par le Covid 19. Désormais de nombreux hôpitaux utilisent et adaptent les masques de snorkeling de Décathlon. C'est le cas par exemple à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil.

Pour soulager les services de réanimation en apnée. Les masques « Easybreath » de la marque Décathlon, déjà populaire sur les plages, connaissent un regain malgré le confinement.  Plusieurs hôpitaux, en pleine crise du coronavirus, ont eu l’idée d’utiliser ces masques de plongée, modifiés, pour un usage médical. 

C’est notamment le cas à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne). L’établissement francilien, submergé de patients en soins intensifs, explique avoir fait « un premier essai d’un raccord modifié et imprimé en 3D au bloc opératoire pour une ventilation non invasive sur un masque Décathlon ». Il s’agit de « Diminuer le recours à l’intubation chez les patients en détresse respiratoire », précise l’hôpital

Une légère modification est nécessaire au niveau de la valve du tuba pour le transformer en masque respiratoire. Engagée, la marque française a mis à disposition les plans de ses masques pour pouvoir les modifier et surtout depuis lundi, tout ses stocks. Plus aucune vente en ligne n’est autorisée. Tout le stock disponible ira aux hôpitaux et aux personnels soignants qui en font la demande par mail : easybreath-covid19@decathlon.com

Attention ne tentez pas de modifier votre masque chez vous, il y déjà eu des accidents.