Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

L’un des plus grands bidonvilles d’Ile-de-France bientôt évacué

25 juillet 2017 à 13h16 Par Virgil Bauchaud

Dans les Yvelines, le camp de roms de Triel-sur-Seine doit être évacué ce mercredi ou jeudi. Les 300 personnes qui y vivent seront dans un premier temps accueillies à l’hôtel.

C’est l’un des plus grand bidonville d’Ile-de-France. La Préfecture a indiqué l’évacuation imminente du campement de roms installé à Triel-sur-Seine. L’opération devrait avoir lieu ce mercredi 26 ou jeudi 27 juillet. Afin d’assurer le bon déroulement de l’évacuation, les familles ont été informées depuis plusieurs semaines. Au total, ce sont 300 personnes qui vivent sur place.

Détritus, rats et pollution

Le camp, qui a vu le jour en 2007 sur une friche industrielle, est devenu insalubre. Une récente étude pointait du doigt la forte pollution des sols, alors que le terrain est contaminé au plomb. Au milieu des caravanes, des détritus envahissent aujourd’hui les lieux. Ici, où les occupants vivent au milieu des rats, sans eau ni électricité. Des conditions d’hygiènes qui avaient amené à un incendie en mai dernier, détruisant une partie du campement.

Les familles d’abord accueillies à l’hôtel

Comme à chaque évacuation d’un campement, la question centrale reste celle du relogement. Pendant les deux premières semaines, certaines familles devraient être relogées à l’hôtel. Dans l’attente d’un logement social, 48 d’entre elles iront ensuite dans un logement « intermédiaire ». Pour les autres, à l’issue de la période passée à l’hôtel, la situation s’annonce plus délicate. Sans dossier de demande déposé, des familles pourraient se retrouver à la rue. Une situation qui mobilisent notamment les associations, qui veulent éviter un tel scénario.