Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

La fin programmée de l’amende à 17 euros dans le Val-de-Marne

20 octobre 2017 à 10h38 Par Mikaël Livret

Au 1er janvier c’est une certitude : les mairies auront tout pouvoir sur le montant de l’amende de stationnement. De 17 euros, le forfait passera à 25 euros, sauf si votre commune décide de l’augmenter encore. Voici en détail ce qui vous attend dans le Val de Marne.

Le prix du PV de stationnement va augmenter. C’est une certitude, au 1er janvier 2018, cette compétence de verbalisation sera déléguée aux mairies qui peuvent aussi privatiser le service. Comme à Paris par exemple où l’amende de stationnement pour non paiement du parcmètre passera à 50 euros dans les 11 premiers arrondissements. Alors au delà du périphérique, en couronne, les tarifs ne seront pas forcément moins chers. Les tarifs du forfait post-stationnement (FPS) pourraient aussi s’envoler. Qui va augmenter ses tarifs ? Quelles sont communes qui auront le stationnement le moins cher du département ? Voici en détail ce qui vous attend, ville par ville dans le Val-de-Marne.

Ablon. Des zones bleues ont été instaurées en 2008 rue du Bac, rue Duru et place de l’Europe. La durée de stationnement y est limitée à 1 h 30, 2 heures place de l’Europe. Concernant le futur FPS, la mairie n’a pas répondu à nos sollicitations.

Alfortville. La zone de stationnement payant sera étendue à partir du 1er janvier, pour « favoriser une meilleure rotation autour des commerces et des services publics, et d’autre part, poursuivre la lutte contre le stationnement abusif ». Le conseil municipal devrait bientôt voter un tarif résident à 2 € la semaine. Le montant du FPS sera défini à cette occasion.

Arcueil. « Le stationnement reste gratuit sur tout le territoire. Il existe des zones bleues dans les rues commerçantes (limitées à 1 h 30) et des zones vertes à proximité des gares (stationnement limité à une demi-journée pour les non-Arcueillais). » Concernant le futur FPS, la mairie n’a pas encore pris sa décision.

Bry-sur-Marne. La ville pratique le stationnement en zone blanche (gratuit par demi-journée), et en zone bleue (gratuit sur des périodes de 1 h 30). Un disque de stationnement est nécessaire. Concernant le futur FPS, la décision n’a pas été arrêtée par la mairie.

Cachan. La délimitation des zones bleues, vertes (stationnement gratuit limité) et rouge (stationnement payant) ne change pas mais les tarifs oui. En zone rouge du centre-ville, où l’objectif est de limiter le stationnement à deux heures, il faudra payer 4 € pour 2 heures, 14 € pour 2 h 10 et jusqu’à 34 € pour trois heures ! 34 €, ce sera aussi le montant du FPS. Et même 35 € en zones bleues et vertes. Les agents pourront verbaliser plusieurs fois tant que le véhicule n’aura pas été déplacé. La ville (PS) précise que deux parkings proposent deux heures gratuites dans le centre-ville.

Champigny-sur-Marne. Le stationnement est gratuit (avec des zones bleues) et le reste pour l’instant. Mais avec l’arrivée du nouveau métro du Grand Paris, la commune va mener des études pour définir les modalités de stationnement sur la ville et particulièrement sur le centre-ville. Au 1er janvier, la zone bleue s’élargit.

Charenton-le-Pont. Le montant du FPS sera déterminé en « novembre ou décembre ». Le maire (LR) se dit favorable à un dispositif qui maintiendrait les 17 €, sous réserve que le règlement se fasse dans un délai relativement court à définir. Au-delà, l’amende pourrait passer à 25 ou 30 €. Le maire entend évoquer le sujet avec le délégataire (Empark) qui gérera le nouveau dispositif.

Chevilly-Larue. La ville ne disposant pas de stationnement payant, elle n’est donc pas concernée par le dispositif de dépénalisation. Des zones bleues gratuites avec disque sont actuellement mises en place. L’amende est de 17 € en cas de non-apposition ou de temps dépassé.

Choisy-le-Roi. La ville (PCF) ne souhaite pas répondre avant la délibération du conseil municipal. Néanmoins, le désengorgement du stationnement sur la voie publique fait l’objet d’un vaste programme depuis 2008 avec construction de nouveaux parkings, suppression progressive de la zone bleue et extension progressive de la zone payante sur la voie publique.

Créteil. Le stationnement va être uniformisé : les trois premières heures seront gratuites partout. Au-delà, le FPS sera abaissé à 15 €.

Fresnes. La maire (PS) indique qu’il n’y a pas de stationnement payant sur la commune. Les parcmètres ont été supprimés il y a sept ou huit ans car c’était ingérable. Seules les zones bleues subsistent.

Gentilly. Si l’on en croit la mairie (PCF), ville sert de parking géant entre Le Kremlin-Bicêtre, Paris et Montrouge. Hors zones où les 30 premières minutes sont gratuites pour « favoriser les petits commerces » tout en « évitant le stationnement pendulaire », l’heure coûte 1 € à 2 €. L’amende de 17 € restera inchangée. Mais la mairie se réserve le droit de majorer ce montant de 2 à 5 €, en accord avec le conseil municipal, en fonction des coûts à supporter par la ville, engendrés par le transfert de charge. Pour investir dans le logiciel de gestion, des applications ou encore l’équipement des horodateurs.

L’Haÿ-les-Roses. Il n’y aura, a priori, ni augmentation des tarifs, ni retrait de places de stationnement gratuit. La réforme permettra à la commune de moderniser les horodateurs en permettant le paiement par carte bancaire et téléphone. Il sera également possible de s’acquitter des FPS directement à l’horodateur, en l’absence de ticket en règle. La ville proposera en outre une décote de 10 % durant une semaine pour la régularisation du FPS. Mais « aucune décision définitive n’a encore été prise ».

Ivry-sur-Seine. Aujourd’hui, une heure coûte de 0,90 € à 1 €. Ces tarifs passeront à 1,20 et 1,50 € au 1er janvier. Pour les résidents, le prix à la journée passera de 1,40 € à 1,70 €. En revanche, le forfait mensuel (28 €) demeurera inchangé. Les zones gratuites le resteront. Les usagers auront la possibilité, en 2018, d’acquitter ces montants par téléphone. L’amende actuelle est de 17 €. Le forfait de post-stationnement passera à 28 €.

Joinville-le-Pont. La ville est en zone bleue. Une commission municipale du stationnement doit définir la politique tarifaire. Un cabinet de conseil accompagne la ville (LR) et les commerçants seront associés à la démarche.

Le Kremlin-Bicêtre. D’après la mairie (MRC), « la prestation restera identique ». Pour les non-résidants, la première heure coûte entre 2 € et 3,20 €. Les 30 premières minutes sont gratuites en zone orange. En revanche, les contrevenants paieront le prix cher puisque le FPS sera fixé à 35 €.

Limeil-Brévannes. La ville ne change rien à son fonctionnement avec des zones bleues. Le montant du FPS n’a pas encore été communiqué.

Maisons-Alfort. Les tarifs restent les mêmes sur les deux quartiers payants de la ville (1 heure = 1 €), mais 90 % des places de stationnement en surface sont et restent gratuites. Le FPS sera fixé à 17 €.

Nogent-sur-Marne. Les tarifs sont divisés en deux zones de stationnement allant de 1,50 € l’heure en zone jaune à 2 € l’heure en zone rouge, et jusqu’à 35 € les 2 h 30. Le 13 novembre, le conseil municipal devra se prononcer sur le tarif du FPS proposé à 25 € en zone jaune et 35 € en zone rouge. Il sera minoré à 17 € en cas de paiement dans les 48 heures.

Orly. Il existe quelques zones bleues. Le reste de la ville est gratuit et pour le moment, il n’y a pas de débat sur le stationnement payant. Le montant du futur FPS n’a pas été précisé.

Le Perreux. La ville propose des abonnements de stationnement allant de 4,50 € la journée à 28 € par mois, et 84 € le trimestre. Aucune délibération n’a été rendue concernant la réforme du stationnement.

Le Plessis-Trévise. Les nouveaux tarifs seront discutés en conseil municipal. Actuellement, le stationnement payant de surface varie de 10 centimes le quart d’heure à 2 € les 2 heures. Les deux premières heures sont gratuites sur le parking de l’hôtel de ville.

Rungis. Le stationnement n’est pas payant. C’est un choix de la municipalité (SE). Il existe toutefois des zones bleues, localisées près des commerces pour assurer la rotation des véhicules. Pour ces zones, le montant du futur FPS n’a pas été précisé.

Saint-Mandé. La ville crée une 3e zone de stationnement, dite zone verte, pour répondre aux problèmes de circulation et de parking aux abords du Bois de Vincennes. Elle étend aussi la zone rouge commerciale et supprime la gratuité en août. Par ailleurs, les tarifs augmentent : en zone rouge par exemple, deux heures vaudront 5 € (3,90 € actuellement) et 2 h 30, 30 €. La municipalité a fixé le FPS à 35 €, minoré à 24 € si le paiement intervient sous 72 heures.

Saint-Maur des Fossés. Les tarifs à l’horodateur sont inchangés. Le FPS sera de 30 €, minoré à 17 € en cas de paiement sous quatre jours.

Valenton. Le stationnement reste gratuit sur toute la ville. Des zones bleues sont en réflexion.

Villecresnes. Il existe quelques zones bleues. En revanche on ne sait pas encore quel montant sera défini pour le FPS.

Villejuif. En zone verte, le stationnement gratuit (avec disque) est limité à 6 heures. Ailleurs, une heure coûte 1 €. Pas d’information pour le moment concernant le FPS.

Villeneuve-le-Roi. Il existe une petite zone bleue, où le montant du futur FPS n’a pas été communiqué. Le reste de la ville est gratuit. Il n’est pas prévu que cela change au 1er janvier.

Villeneuve-Saint-Georges. Les trente premières minutes sont gratuites. Puis 45 minutes valent 0,75 € en centre-ville. L’objectif de la mairie (FPS) est de maintenir au plus possible l’existant (prix, gratuité, zonage), en étudiant les possibilités d’évolution pour la suite.

Villiers-sur-Marne. Le stationnement est payant et divisé en zones tarifaires qui vont de 1,60 € à 2,70 € l’heure. Les tarifs du FPS seront fixés par le conseil municipal le 16 novembre.

Vincennes. Le conseil municipal a voté les nouveaux tarifs en septembre. Ils restent inchangés pour une durée de stationnement inférieure à 2 heures. Montant dû : 4,40 € les deux heures, et jusqu’à 35 € pour 2 h 30. Le FPS sera fixé à 35 € (20 € si l’amende est payée sous 48 heures).

Vitry-sur-Seine. Le stationnement n’est pas payant en surface. Il n’y aura donc pas de conséquence pour les automobilistes. Seules des zones bleues sont à respecter et peuvent faire l’objet d’amende. Le montant du FPS ne nous a pas été communiqué. Pour la suite, une réflexion est ouverte sur le stationnement de surface, en lien avec l’arrivée du métro.

D’autres communes n’ont pas encore pris de décision

Il faudra délibéré avant la fin de l’année mais pour le moment, a priori, les communes de Mandres-les-Roses, Périgny et Saint-Maurice n’ont pas encore pris de décision.

Et pour certaines communes le stationnement est gratuit, et devrait le rester

Boissy Saint Léger. Le stationnement est gratuit et devrait le rester sur tout la commune.

Bonneuil-sur-Marne. Le stationnement reste gratuit. Il n’est pas question, pour l’heure, qu’il devienne payant.

Chennevières-sur-Marne. Le stationnement reste gratuit. Il n’est pas question, pour l’heure, qu’il devienne payant.

Fontenay-sous-Bois. Le stationnement est gratuit sur l’ensemble de la ville et le restera.

Marolles-en-Brie. Le stationnement est gratuit et il n’est pas question de le rendre payant pour le moment.

Noiseau. Le stationnement reste gratuit. Il n’est pas question, pour l’heure, qu’il devienne payant.

Ormesson. Le stationnement reste gratuit. Il n’est pas question pour l’heure qu’il devienne payant.

La Queue-en-Brie. Le stationnement reste gratuit. Il n’est pas question pour l’heure qu’il devienne payant.

Santeny. Le stationnement est gratuit et le reste partout.

Sucy-en-Brie. Le stationnement reste gratuit. Il n’est pas question, pour l’heure, qu’il devienne payant.

Thiais. La ville maintient le stationnement gratuit sur toute la commune.