Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

La gare Montparnasse encore paralysée

04 décembre 2017 à 10h34 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Le trafic ferroviaire a été totalement interrompu dimanche après-midi à la gare Montparnasse (15e arr) à cause d'un « bug informatique ». Si le trafic a repris ce lundi matin, ce nouvel incident, après celui du 30 juillet, ne devrait pas rester impuni. Le patron de SNCF Réseau est convoqué par la ministre.

5h33. Le premier train de la journée est parti de la gare et il était à l'heure, indique ce lundi la compagnie. « Un problème informatique. » Voilà ce qui explique, selon la SNCF, l'interruption totale du trafic à la gare Montparnasse (Paris XVe) qui a provoqué dimanche vers 13 heures une nouvelle pagaille dans cette gare du sud de la capitale, très fréquentée en ce premier dimanche du mois de décembre. La SNCF a mis en place dimanche des trains supplémentaires vers Nantes, Bordeaux ou Rennes au départ de la gare d'Austerlitz, mais le trafic n'a repris normalement que ce lundi matin.

Un nouveau dimanche noir qui n'intervient que quatre mois après une première panne de signalisation qui avait déjà entraîné l'arrêt du trafic pendant trois jours lors du week-end de chassé-croisé des vacanciers fin juillet. A l'époque, c'était un problème technique au niveau du poste de commande de la gare situé à Vanves (Hauts-de-Seine), dans la banlieue sud, qui était à l'origine du problème.

« La SNCF perd le contrôle » 

Cette fois, la SNCF explique qu'elle comptait mettre en service ce week-end « un nouveau système d'aiguillage permettant d'augmenter de 20 % le nombre de trains au départ de la gare ». « Cette opération s'est bien passée jusqu'à midi », souligne le directeur général de SNCF Réseau Ile-de-France, Didier Bense. Oui, mais voilà. Dix minutes plus tard, la SNCF perd le contrôle. « Un bug informatique » met son système d'aiguillage et de signalisation hors service. Il n'y a plus le choix. Il faut bloquer la circulation de tous les trains TGV, TER, Transilien, Intercités, malgré les milliers de voyageurs censés circuler ce dimanche depuis ou vers la gare Montparnasse. En transit vers Bordeaux, La Rochelle ou Nantes, des passagers exaspérés, désorientés, se retrouvent sans solution...

L'entreprise publique a promis qu'elle rembourserait tous les passagers

« Ce nouvel incident est inacceptable », a réagi dimanche soir la ministre des Transports, Elisabeth Borne, qui a convoqué ce lundi matin Patrick Jeantet, le PDG de SNCF Réseau. En tout cas, elle n'aurait « rien à voir » avec celle de l'été, selon Alain Krakovitch, le directeur général de SNCF Transilien.

Après la pagaille estivale, le directeur de la SNCF, Guillaume Pepy, avait rencontré la ministre des Transports qui avait demandé à la SNCF de « réviser ses règles de gestion du trafic » pour permettre une meilleure reprise des circulations lors de pannes. Pour l'heure, l'entreprise publique a promis qu'elle rembourserait tous les passagers restés à quai en raison de cette panne...