Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

La pizzeria attaquée à la voiture bélier à Sept-Sports rouvre ce jeudi

26 octobre 2017 à 10h15 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Capture d'écran - image Goggle maps

Fermée depuis le drame qui a coûté la vie à la jeune Angela et blessé une douzaine de clients, la pizzeria Cesena rouvrira ses portes jeudi 26 octobre, à Sept-Sorts.

La vie reprend doucement ses droits. À Sept-Sorts (Seine-et-Marne), cette soirée du 14 août restera gravée à jamais dans les mémoires. Plus de deux mois après avoir été la cible d’une attaque à la voiture-bélier, la pizzeria Cesena rouvre ses portes ce jeudi à midi.

Le soir du 14 août, alors que les clients dînaient dans ce restaurant implanté dans une zone artisanale, un habitant de La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne) a précipité sa BMW en direction du commerce.

Repartir de l’avant

Angela, une adolescente de 13 ans a été tuée. Plusieurs personnes ont été blessées, parmi lesquelles des employés de la pizzeria. Très marqué par le drame, le patron José de Carvalho confie sa volonté de repartir de l’avant. La réouverture de la pizzeria a été annoncée mardi sur Facebook. À l’emplacement du choc, là où la voiture a traversé le muret de l’établissement, un nouveau mur en béton a été érigé. « Nous allons mettre aussi des jardinières de plus de 300 kg devant, ça rassurera les premiers clients » a aussi précisé le gérant. En tout cas, à en juger par les nombreuses réactions, les clients devraient être nombreux ce jeudi midi.

L’affaire devant la justice

Jugé pénalement responsable, le suspect a été mis en examen dès le 16 août pour « meurtre aggravé » et « tentatives de meurtre », et écroué. Intention suicidaire ou crise de paranoïa ? Le jeune homme, qui avait absorbé une grande quantité de médicaments ce jour-là et avait consommé des stupéfiants, n’a pas été en mesure d’expliquer son geste lors de sa garde à vue. Selon une source proche de l’enquête, « il se sentait suivi et voulait provoquer quelque chose qui l’amène à se faire interpeller ».

La justice a rapidement écarté la piste terroriste, un temps envisagée car le drame s’était produit quelques jours après une attaque à la voiture-bélier contre des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). L’enquête a été confiée à la Section de recherche de Paris. Un deuxième juge d’instruction devrait être nommé prochainement sur cette affaire.