Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

La SNCF tire le signal d'alarme en Ile de France

09 juin 2017 à 13h23 Par Rédaction

Face aux risques ferroviaires, le réseau Île-de-France lance sa première campagne de sensibilisation du public. Objectif : faire baisser le nombre d'accidents aux abords des voies ferrées franciliennes.

Face au manque de vigilance des usagers franciliens, chaque année 30 à 40 accidents graves sont à déplorer aux abords des voies. Selon la SNCF «deux-tiers des accidents de personnes dans la région sont dus à des intrusions ou à des traversées sauvages des voies» et «98 % des accidents survenus à un passage à niveau sont liés au non respect du code de la route».

Un manque de vigilance qui serait à l’origine de nombreux retards et perturbations au quotidien, impactant d’autant plus les trajets de centaines de milliers d’usagers franciliens. Parmi les comportements les plus dangereux, on retrouve les « selfies sur les voies » ou encore des véhicules qui forcent un passage à niveau.

Face à ce constat, l'entreprise a donc lancé une campagne de sensibilisation, notamment auprès du jeune public. Plus de cent agents sillonnent les écoles primaires, collèges et lycées de la région parisienne, à la rencontre des élèves, afin de les alarmer sur les risques qu'ils encourent.

La SNCF sensibilise en 2.0

« Un train peut en cacher un autre ».L’avertissement est affiché à proximitédes passages à niveau. Tout le monde le connaît, et pourtant, il est très peu respecté. Face désormais à un public jeune et rompu aux nouvelles technologies, la SNCF a décidé de se renouveler et propose des outils de prévention intégrant la réalité virtuelle.

Le cobaye porte un casque, l’envoyant directement dans le Val d’Oise, sur le quai de la petite gare d’Us. Il doit ensuite répondre à plusieurs questions : où se placer sur le quai avant l’arrivée du train? A quel moment peut-on franchir les voies ? Pour cela il dirige son regard en fonction des questions. L’expérience permet de prendre conscience des dangers potentiels.

L’an dernier, deux tiers des accidents graves (hors suicides) à proximité des voies ferrées d’Ile-de-France impliquaient des piétons. Cette formation, qui doit être dispensée aux collégiens et lycéens, pourra être bientôt accessible à n’importe quel utilisateur de Smartphone compatible avec la réalité virtuelle.