Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le #AlloMichel dénonce les voitures de police mal garées à Paris

21 août 2017 à 13h23 Par Virgil Bauchaud

Depuis plusieurs jours, de nombreux amateurs de vélo dénoncent en photos les voitures de police mal stationnées. Réaction d’une association cycliste alors que la Préfecture de Police s’oppose à l’aménagement d’une piste cyclable à Paris, rue de Rivoli.

Une guerre est-elle en train de naître entre cyclistes franciliens et policiers ? En tout cas depuis plusieurs jours, les hashtags #AlloMichel fleurissent sur les réseaux sociaux. Le but ? Dénoncer les voitures de polices mal stationnées, notamment sur les pistes cyclables d’Ile-de-France. Une initiative de l’association Paris en Selle loin d’être anodine.



Pas de piste cyclable rue de Rivoli ? 

Dans une récente lettre destinée à la Mairie de Paris, la Préfecture de Police de Paris s’est opposé à la création d’une piste cyclable à double sens à Paris, rue de Rivoli. Pour se justifier, la Préfecture met notamment en avant de « difficultés d’intervention des véhicules de secours » si la piste voit le jour. Immédiatement, l’association a répliqué avec son #AlloMichel, pour interpeller Michel Delpuech, le prefet de police de Paris.

Les internautes dégainent l’appareil photo

Depuis plusieurs jours maintenant, les photos avec le #AlloMichel fleurissent sur les réseaux sociaux. On y voit des véhicules de police mal garés. Stationnés sur des pistes cyclables, les passages piétons ou encore les trottoirs. En tout cas, malgré la lettre de la Préfecture, la Ville de Paris n’envisagerait pas de changer de braquet. La piste cyclable devrait donc voir le jour. Les travaux ont débuté ce 1er août sur la rue de Rivoli.