Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le chantier du Grand Paris largement retardé

23 janvier 2018 à 10h29 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

C’est un secret de polichinelle. Le gouvernement s’apprête à revoir le calendrier de construction du futur super-métro de banlieue. Une rallonge sur le calendrier pour éviter celle sur le chéquier.

Le projet est pharaonique. Les coûts et les délais à tenir aussi. Le gouvernement s’apprête donc à en retarder le calendrier pour des raisons financières et technique. Mais avant Edouard Philippe va ouvrir une concertation avec les élus franciliens à propos du futur métro du Grand Paris. Le Premier ministre se rendra ce mardi, à la mi-journée, à Champigny-sur-Marne sur l’un des chantiers emblématique du projet. Il doit accueillir le premier tunnelier de la future ligne 15 sud (Noisy-Champs – Pont-de-Sèvres)

Des retards allant de un à cinq ans

Le préfet d'Ile-de-France avait déjà proposé en septembre d'étaler les ouvertures du super-métro dans le temps. Il envisageait bien la 14, une 17 raccourcie aux sites olympiques et la 18 à Saclay en 2024, mais repousse la 16 en Seine-Saint-Denis à 2026, et n'espère pas voir la 17 arriver à Roissy avant 2030. Le scénario du préfet prévoyait parallèlement des retards allant de un à cinq ans pour le reste du réseau.