Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Le cinéma se porte bien en Ile-de-France

21 septembre 2017 à 10h44 Par Mikaël Livret
Crédit photo : DR

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) vient de publier la Géographie du cinéma 2016 qui présente une cartographie complète et précise du secteur. L’an dernier, la région parisienne totalise 55,2 millions d’entrées soit 800 000 entrée de plus qu’en 2015.

La fréquentation en Ile-de-France atteint 55,2 millions d’entrées en 2016, soit +2,5 % en un an (sur les 213 millions d’entrée en France en 2016). La région représente plus d’un quart des entrées en salles réalisées en France en 2016. C’est en Ile-de-France que la fréquentation des salles est la plus régulière : en moyenne, un francilien va 4,6 fois au cinéma (3,3 fois par habitant sur la France entière). L’Ile-de-France demeure la région qui compte le plus de spectateurs assidus avec 36 %, contre 26 % au plan national. C’est la plus forte proportion toutes régions françaises confondues. Par conséquent, la part des spectateurs occasionnels est la plus faible à 13 % contre 18 % sur l’ensemble de la France.

En 2016, la région Ile-de-France est la région la mieux équipée de France avec 1 107 écrans et 312 cinémas dont 150 établissements classés Art et Essai (soit 48 % des cinémas franciliens) et 35 multiplexes.

Le cinéma américain cartonne en Seine-et-Marne

En 2016, la fréquentation des salles de cinéma en Seine-et-Marne atteint 5,6 millions d’entrées. Le département compte 30 cinémas dont 17 sont classés Art et Essai. C’est aussi à l’Est de la région parisienne que les films américains réalisent leur part de marché la plus élevée de France avec 64 % des entrées contre 53 % au plan national grâce aux succès de « Zootopie », « Vaiana : La Légende du bout du monde », « Rogue One : a Star Wars story », « The Revenant », « Deadpool », « Comme des Bêtes » ou « Le Livre de la jungle ».

Des habitudes au plus près de chez soi

Le lieu de résidence est déterminant du mode de transport pour se rendre au cinéma. Les habitants de Paris et sa région sont 38,8 % à se rendre au cinéma en voiture, contre 73,5 % pour les spectateurs résidant en régions. À l’inverse, 35% des spectateurs franciliens optent pour les transports en commun (13,3 % en région). La durée du trajet pour se rendre au cinéma est de 10 à 20 minutes pour 34,1 % des spectateurs et de 5 à 10 minutes pour 32,4 %.

La sortie au cinéma est toujours une sortie collective et planifiée. Lors de leur dernière sortie au cinéma, 76,3 % des Français y sont allés à plusieurs en 2017 dont 38,8 % en couple et 37,4 % entre amis ou en famille. Les assidus se démarquent : 33,9 % d’entre eux déclarent s’y être rendus seuls, contre 23,7 % pour l’ensemble des spectateurs. Plus de 75 % des spectateurs vont à plusieurs au cinéma et 65,6 % planifient à l'avance cette sortie.

L’Ile-de-France reste l’une des régions les plus chères de France pour le prix d’une place de cinéma (6,76 €). Seule la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur est plus onéreuse (6,94 €). À l’inverse c'est en Bretagne (6,08 €) et en Pays de la Loire (6,13 €) que le cinéma est, en moyenne, le moins cher.