Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le conflit se poursuit contre la réforme des retraites en Île-de-France

13 janvier 2020 à 09h36 Par Mikaël Livret
Trois nouvelles journées d'actions sont prévues cette semaine.
Crédit photo : Common Wikimédia

Malgré des avancées ce week-end dans les négociations, certains syndicats ne lâchent pas les morceaux au 40e jour de grève et appellent à trois nouvelles journées d’actions. Le trafic dans les transports en commun en Île-de-France reste difficile.

Proposé par Edouard Philippe, le Premier Ministre, le retrait provisoire de l’âge pivot n’a pas désamorcé la grogne. Une intersyndicale appelle à trois nouvelles journées de mobilisations mardi 14, mercredi 15 et une 6emanifestation interprofessionnelle jeudi 16 janvier.

Les avocats ont déjà voté la poursuite de la grève pour une semaine. Les enseignants ont rendez vous avec le ministre ce lundi soir. D’ici là, les syndicats ont d’ores-et-déjà prévu de nouvelles actions. La CGT a appelé à maintenir le blocage des raffineries jusqu'à jeudi et un préavis de grève a été déposé dans deux centres de la Banque de France : à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), et dans le Nord de la France.

Dans les transports, les agents SNCF et RATP restent mobilisés en Île-de-France. Les prévisions de trafic à la RATP montrent toutefois une nette amélioration en ce 40ejour de grève avec notamment 1 RER sur 2 sur les lignes A et B. Restent les métros encore très perturbés. Des assemblées générales pour décider de la poursuite de la grève sont prévues ce lundi 13 janvier à la RATP et la SNCF.