Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Le gouvernement présente 23 mesures pour aider la Seine-Saint-Denis

31 octobre 2019 à 09h21 Par Mikaël Livret
Le Premier Ministre Edouard Philippe est attendu à Bobigny ce jeudi 31 octobre pour présenter une série de mesures en faveur de la Seine-Saint-Denis.
Crédit photo : Common Wikimédia

Renforts policiers, prime de fidélité pour les fonctionnaires : le Premier Ministre Edouard Philippe se rend à Bobigny (Seine-Saint-Denis) ce jeudi 31 octobre pour y présenter une série de mesures afin de palier aux défaillance de l’état dans le département le plus pauvre de France.

Sécurité, justice, santé, éducation : Edouard Philippe doit annoncer ce jeudi 31 octobre une série de 23 mesures pour pallier les défaillances de l’Etat dans le 93. Des décisions prises après un rapport remis au printemps 2018 intitulé « La République en échec ».

Le Premier Ministre est attendu à la Préfecture du département, à Bobigny, accompagné de 6 ministres de son gouvernement : Nicole Belloubet, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer, Christophe Castaner, Julien Denormandie et Laurent Nunez.

Une aide à l'installation sera proposée aux médecins

Une prime de fidélité pour les fonctionnaires de 10 000 euros s’annonce comme la mesure la plus forte. Pour la toucher, les agent de l’état devront rester au moins 5 ans dans le département. Edouard Philippe devrait aussi annoncer des renforts de policiers. Cinquante policiers supplémentaires sont annoncés dans deux nouveaux "quartiers de reconquête républicaine" à Saint-Ouen et à La Courneuve. D'ici 2021, 100 postes d'officiers de police judiciaire seront déployés. Une enveloppe de 30 millions d'euros sera aussi débloquée pour rénover les commissariats d'Aulnay-sous-Bois et d'Épinay-sur-Seine.

Des travaux pour moderniser les services d'urgences dans les hôpitaux de Montreuil, Montfermeil et d'Aulnay-sous-Bois seront lancés d'ici 2024. Une aide à l'installation sera également proposée aux médecins. Enfin, un pré recrutement de 500 enseignants sera lancé pour financer les études des boursiers du 93 s’ils s'engagent en retour à venir travailler dans le département.