Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Le quartier de la Caravelle au bord de l’embrasement

01 février 2018 à 10h04 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

9 hommes sont toujours en garde à vue ce jeudi, à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine). Interpellé mardi soir pour leur participation présumé à un attroupement armé. Des échauffourées devenues quasi quotidiennes dans le quartier de la Caravelle depuis qu’un policier a ouvert le feu sur un jeune de la cité.

Les nuits se suivent et se ressemblent à la Caravelle. Ce quartier sensible de Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) est le théâtre depuis plusieurs nuits d’échauffourées. Des bus dont les lignes 137, 177 et 261, dont les parcours ont été modifiés immédiatement, le tramway T1 a également été caillassé, ainsi que less forces de l’ordre. Neuf hommes ont été interpellés mardi soir après ces violences urbaines. Six sont des mineurs âgés de 14 à 17 ans. Leur garde à vue a été prolongée de 24 heures mercredi soir.

Des heurts survenues quelques heures après la condamnation du conducteur de la voiture. Ces violences deviennent quasi quotidiennes depuis l’interpellation du passager, un jeune homme de 19 ans, qui avait forcé un contrôle de police, vendredi dernier. Le motard des forces de l’ordre avait alors tiré à 10 reprises, à balles réelles et en plein jour, pour tenter de le stopper. Une scène capturée par un téléphone portable. La vidéo avait d’ailleurs largement tourné dans la cité durant le week-end suivant.

L’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) s’est saisie de l’affaire pour faire la lumière sur les tirs du policier. Le jeune majeure est lui notamment mis en examen pour tentative de meurtre sur le motard.