Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Divertissements

Le sex-toy trop connecté

15 mars 2017 à 09h27 Par Rédaction

Le progrès serait-il allé trop loin cette fois-ci?

C'est ce que pensent les utilisateurs d'un sex-toy "connecté" commercialisé par le groupe canadien Standard Innovation. En effet, celui-ci aurait permis à l'entreprise d'enregistrer "des données très intimes et sensibles" des utilisateurs comme le révèle la plainte de ceux-ci.

"les niveaux d'intensité de vibration choisis par les utilisateurs et la température de l'appareil" font parties, par exemple, des données récoltées.

En 2016, des experts en cybersécurité avaient révélé des failles dans le produit permettant d'accéder aux données privées et de prendre le contrôle de l'appareil. Suite à ça, plusieurs centaines d'utilisateurs du produit avaient déposé une plainte, demandant à la justice de prendre en compte "les droits des consommateurs".

Pour éviter un procès, le groupe a décidé de conclure un accord avec les plaignants et va devoir verser entre 3,75 et 5 millions de dollars.

Il est vrai que l'on a pas forcément envie de partager nos plaisirs privés!