Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Les Franciliens fuient le confinement : les gares saturées dans Paris

17 mars 2020 à 10h23 Par Mikaël Livret
Des centaine de Franciliens tentent de fuir le confinement mardi 17 mars.
Crédit photo : Capture Twitter - @tremblay_p

La gare Montparnasse est noire de monde depuis 6h30, ce mardi 17 mars. Beaucoup cherchent à se mettre au vert avant l’entrée en application des mesures de confinement à midi.

« Il ne faut pas se précipiter dans les gares », martèle ce matin la ministre des transports Elisabeth Borne. De très nombreux Parisiens fuient le confinement dans la Capitale. Ils se ruent depuis ce mardi matin dans les gares de la capitale, malgré les appels répétés à limiter ses déplacements.

L'affluence gare Montparnasse est exceptionnelle, comparable à un jour de départ en vacances. Forcément, il ne reste plus beaucoup de places dans les trains vers l’Ouest, malgré les prix qui s'envolent.Le prix du billet de train en direction de Rennes, Nantes et Bordeaux s'élevait parfois à plus de 60 euros avant ce mardi midi. Déjà lundi soir, alors que les rumeurs d’un confinement plus strict circulaient, les trains vers l’Ouest de la France étaient bondés au départ de Paris.

Des centaines de personnes, voire plus, qui s’entassent dans les gares, les quais et les trains, ce qui fait réagir les internautes. Certains s'insurgent sur les distances de sécurité qui ne sont pas respectées, ainsi que sur une potentielle accélération de la propagation du virus à l'ensemble de la France.

À partir de midi, les déplacements seront fortement limités en Île-de-France et partout ailleurs dans l'Hexagone. Pour quitter son domicile, il faudra une attestation pour se déplacer et surtout avoir une raison valable. Notez que, « le télétravail sous le soleil à la Rochelle », n’en est pas une !