Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les médicaments sans ordonnance de plus en plus chers

12 décembre 2017 à 10h08 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixnio

L’automédication vous coûte de plus en plus cher. Selon l'Observatoire de Familles rurales, les prix des médicaments vendus sans ordonnance ont progressé en un an de 4,3 %, avec d'énormes disparités.

Vous pratiquez l'automédication ? Attention à bien comparer les offres ! Car loin d'avoir favorisé la baisse des prix, la loi de 2008 qui autorise la vente en accès libre de médicaments sans ordonnance n'a fait que voiler le marché et désorienter le consommateur.

Depuis 2010, l'Observatoire des prix de l'association Familles rurales scrute l'évolution tarifaire d'une quinzaine de ces produits, parmi les plus consommés. Son étude 2017 confirme la très grande variété des prix. Selon ses relevés effectués dans 40 magasins et sur 43 sites Internet en octobre, le prix du panier étudié a augmenté de 4,3 % en un an, alors que l'inflation n'était que de 1,1 %. Et trouver le meilleur prix est un vrai défi.

Sur onze produits, seuls deux sont en baisse

Preuve de ce marché non encadré, un produit d'usage fréquent tel que l'Activir, utilisé contre l'herpès, a vu son prix moyen baisser de 7,1 % en 2016 puis s'envoler de 9,8 % cette année. Le Dacryum, solution de lavage oculaire, coûte 9,6 % de plus que l'an dernier. Dans certains endroits, il se trouve à 1,95 € la boîte et dans d'autres à... 8,50 €. Soit 3,4 fois plus cher !

Sur onze produits regardés à la loupe par Familles rurales, seuls deux sont en baisse : l'Imodium (- 2,20 %) et le Strepsils (- 1 %). On peut se dire qsu’en pharmacie, les variations seront moindres. Mais que nenni ! C'est là que les évolutions de prix sont les plus importantes. La boîte de Nicopass, pour cesser de fumer, peut y être facturée 13,90 € comme 34,10 €. L'anti-maux d'estomac Maalox oscille entre 2,75 € et... 9,10 € ! Et sur Internet ? En moyenne, tous les produits comparés y sont moins chers. Cependant « avec des frais de port de 5,92 € en moyenne par commande, l'achat en ligne est moins intéressant », insiste Famille rurales. Il n'y a qu'au-delà de 60 € de commandes que ça devient rentable, la livraison étant alors souvent offerte.

Pharmacie ou grandes surfaces ?

« Gare aux idées reçues », selon Familles rurales. Son association a comparé le prix du sérum physiologique utilisé pour les jeunes enfants. En prix moyen, les pharmacies sont meilleures (toutes marques confondues) : 4,26 € la boîte de 40 doses contre 5,26 € en GMS (Grandes et Moyennes Surfaces). Malgré tout, et comme toujours, des excès sont relevés dans certaines pharmacies qui affichent un prix culminant à 9,90 €, contre 7,60 € maximum en GMS. Les marges, dans les deux cas, restent généreuses puisque ce produit est disponible en ligne dès 1,49 €.

À l’inverse, les prix du lait en poudre pour enfants Gallia démontrent qu'il n'y a pas de règle. Cette fois, il vaut mieux acheter en grande surface (17,80 €/kg) plutôt qu'en officine (20,69 €) et encore moins en ligne (21,08 €).

Dernière recommandation en matière d'information. Familles rurales pointe du doigts des défaillances, dans les pharmacies entre autre : « 75 % des boîtes en accès libre sont dépourvues d'étiquette prix », rapporte l'association, qui invite à plus de transparence et de rigueur.