Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les policiers mis en cause dans l'affaire Théo ont été réintégrés

29 janvier 2018 à 09h25 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Trois des quatre agents mis en cause dans le dossier ont retrouvé leur poste. Ils restent mis en examen pour violence en réunion. Le quatrième fonctionnaire, poursuivi pour viol reste suspendu. Cette décision a provoqué la colère de la famille de Théo.

De quoi raviver les tensions. Les quatre policiers avaient été suspendus peu de temps après l'éclatement de l'affaire. C’était le 2 février 2017. Si le fonctionnaire qui a été mis en examen pour viol reste suspendu, les trois autres, inculpés pour violences volontaires en réunion, ont été réintégrés. Le premier a été affecté en Seine-Saint-Denis, le second muté en province et le troisième attend une affectation hors Ile-de-France.

La famille de Théo est abasourdi et ne comprend pas cette décision. "Comment voulez-vous qu'on respecte l'uniforme ? Quel message on doit comprendre ?", a réagi Éléonore Luhaka, la soeur aîné de Théo à l'AFP.

Une expertise médicale doit être conduite pour déterminer l’ampleur des blessures subies par le jeune homme lors de son interpellation. "Il est exact que si l'infirmité permanente est retenue nous irons devant la cour d'assises ", a précisé son avocat.