Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les taux de pollution en légère baisse en Ile-de-France

16 septembre 2020 à 10h28 Par Mikaël Livret
Airparif a rendu son rapport sur la qualité de l'air en 2019.
Crédit photo : Pixabay

La pollution a légèrement diminué l'an dernier dans l'agglomération parisienne, mais les niveaux restent encore préoccupants, selon le bilan annuel d’Airparif.

« Globalement, la qualité de l'air dans la région s'améliore ». C’est le constat de Karine Léger, la patronne d’Airparif, en charge de la surveillance de la pollution de l’air en Ile-de-France. Dans son bilan annuel pour 2019, l’organisme note une amélioration notable pour les particules fines (PM 2,5) et le dioxyde d'azote (NO2).

Bien, mais peut encore mieux faire

Depuis 2009, la concentration en particules fines et en dioxyde d'azote a diminué d’environ 30% dans la région. Pour autant, ces polluants font partie des cinq qui excèdent encore les recommandations de l'OMS, d'après les analyses d'Airparif.

Un léger mieux ressenti aussi sur les premiers mois de cette année 2020. Le confinement avait alors permis de réduire significativement les niveaux de polluant en région parisienne. L'impact des nouvelles réglementations, bien que concret, est donc encore «insatisfaisant», selon la responsable d'Airparif. Il y a encore du travail pour façonner le monde d’après.