Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Ligne 17 : Valérie Pécresse demande l’évacuation de la ZAD du Triangle de Gonesse

10 février 2021 à 13h45 Par Lucas Pierre
La présidente de la région Ile-de-France dénonce une occupation "illégale".
Crédit photo : Twitter / @CPTGonesse

« Une centaine » de militants s’est installée dans une ZAD dans le Triangle de Gonesse pour protester contre le projet de construction de la ligne 17 et de sa gare.

Une occupation « illégale ». C’est ce que dénonce Valérie Pécresse, présidente Les Républicains de la région Ile-de-France aujourd’hui en visant la Zone à défendre (ZAD) qui s’est installée au Triangle de Gonesse pour s’opposer au projet de gare du Grand Paris Express et d’un quartier d’affaires.

Une centaine de militants est installée dans cette ZAD qui « bloque l’intégralité de la construction » de la ligne 17 qui doit joindre, d’ici 2030, Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) à Roissy. Sur Cnews, la présidente de la région précise : « Le sujet est simple : c’est une occupation illégale du domaine public qui bloque la réalisation d’un métro qui est attendu par 1,5 millions d’habitants dans le Val-d’Oise ».

Un tunnelier bloqué 

De leur côté, les militants demandent, depuis le 7 février dernier, l’abandon du projet de gare, mais aussi de la zone d’activité commerciale.

Valérie Pécresse s’indigne aussi de l’occupation de cette zone car elle empêcherait un tunnelier de descendre dans un puits pour creuser. La présidente de la région ajoute que les habitants du Triangle de Gonesse « attendent ces transports en commun pour aller travailler » depuis un territoire qui englobe « Villiers-le-Bel, Garges, Gonesse, Sarcelles et des villes extrêmement pauvres ».

La Fédération nationale des usagers de transports (Fnaut) a également réagi en demandant le gel des travaux pour la ligne 17, estimant ces travaux prématurés.