Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Métropole du Grand Paris : les véhicules polluants Crit’Air 4 pourront circuler six mois de plus

11 novembre 2020 à 18h13 Par Bertrand Loppin
Le calendrier de mise en place de la zone à faible émission perturbé par le Coronavirus.
Crédit photo : Pxhere

Les véhicules polluants Crit’Air 4 ne devaient plus pouvoir rouler à partir au 1er janvier 2021 dans un périmètre compris tout autour de l’A86. Cette mesure est finalement reportée à juin 2021.

Le reconfinement va avoir une conséquence imprévue : venir au secours de certains automobilistes franciliens. En effet, les mesures sanitaires décidées par le gouvernement viennent perturber le calendrier de la mise en place de la zone à faible émission sur le territoire de la Métropole du Grand Paris. Décidée en 2018, la ZFE a pour objectif d‘améliorer la qualité de l’air. Ainsi, depuis le 1er juillet 2019, aucun véhicule classé Crit'Air 5 et au-delà n'est autorisé à circuler dans un périmètre à l’intérieur e l’A86. Cela concerne les véhicules diesel d'avant 2001 et essence d'avant 1997.

 

Une nouvelle phase du calendrier prévoyait l’interdiction des véhicules polluants Crit’Air 4 à partir du 1er janvier 2021. Cela visait les diesels immatriculés avant le 1er janvier 2006. Finalement la Métropole du Grand Paris a préféré reporter de six mois cette interdiction. Elle n’entrera en vigueur que le 1er juin 2021.

 

En plus du contretemps provoqué par la pandémie de Coronavirus, la mise ne place de la ZFE en Île-de-France se heurte a de nombreux problèmes. Les solutions pour contrôler l’entrée en vigueur des interdictions de circulation des véhicules ne sont pas trouvées. De plus, une vingtaine de communes se montrent encore réfractaires à intégrer le dispositif sur leur territoire. Elles craignent que cette ZFE pénalise les ménages les plus pauvres.