Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

« Ne me tue pas comme ça » : Michel Fourniret avoue le meurtre de Farida Hammiche

16 novembre 2018 à 09h32 Par Gianni CASTILLO
Crédit photo : Pixabay

Ce serait les derniers mots de Farida Hammiche selon Michel Fourniret avant qu’il ne poignarde la jeune femme avec une baïonnette puis l’étrangle.

L’ogre des Ardennes admet avoir assassiné la jeune femme en 1988 mais ne fait aucune révélation à la cour d’assises de Versailles sur l’endroit où il l’a enterrée. L’homme déjà jugé pour avoir tué et violé sept jeunes femmes, n’a plus rien à perdre puisqu’il est déjà condamné à la perpétuité incompressible.

L'époux et la famille de Farida Hammiche attendent depuis 15ans de pouvoir offrir à la jeune femme, enfin, une sépulture. C’est tout l’enjeu de ce procès, savoir où son cadavre a été enseveli par le meurtrier. Le verdict de son procès est attendu aujourd’hui.