Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Nouvelles opérations des forains sur les routes d’Ile-de-France

07 novembre 2017 à 09h44 Par Mikaël Livret
Crédit photo : https://commons.wikimedia.org

Les forains ont repris leurs actions mardi matin sur les routes en Ile-de-France. Des blocages et des opérations escargots sont encore au programme. Les syndicats assurent que les forains sont prêts à reconduire leurs actions tous les jours jusqu'à ce que les ministres concernés les écoutent.

Ils remettent ça. Après avoir semé la pagaille sur les routes d’Ile-de-France hier, les forains se remobilisent ce mardi. Ils réclament une rencontre avec le Premier ministre ou le ministre de l'Intérieur qui sont selon lui "les seuls qui peuvent régler les problèmes de la profession. Tant qu'il n'y aura pas un contact avec les ministères concernés, nous ne bougerons pas. Nous allons faire des actions toute la journée, toute la semaine". Pour René Ayoun la suppression du marché de Noël sur les Champs Elysées c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

"150 à 200 camions" devraient participer aux opérations

La journée commence mal pour les automobilistes qui ont besoin de circuler mardi en Ile-de-France. Selon les syndicats, ce mardi "150 à 200 camions" devraient participer aux opérations escargot pour dénoncer la suppression du marché de Noël sur les Champs-Elysées. Comme lundi, les forains veulent bloquer les grands axes en direction de la capitale. Ils comptent aller le plus loin possible vers le centre en empruntant les autoroutes A13, A6, A4, A86, A1 et la RN118.

Dans le détail, un peu avant 10h, l'autoroute A13 a été un temps coupée vers Paris à hauteur de Rocquencourt, puis une opération escargot en direction de la capitale au niveau de la St Cloud a pris le relai. Deux barrages filtrants ont aussi été mis en place aussi sur l’A4 dans les deux sens à Champs sur Marne et sur la francilienne (A104) à Villeparisis. Les camions de forains ont aussi investi le périphérique parisien. Ils ont été bloqués porte Dauphine sur la chaussée intérieur par les forces de l’ordre qui craignent de voir les forains atteindre les Champs-Elysées. 

Selon Sytadin, à 10h, la circulation est très perturbée par l'ensemble de ces manifestations notamment :

- Bld Périphérique extérieur entre la porte de Bagnolet (A3) et la porte de la Chapelle (A1) 
- Bld Périphérique intérieur entre la porte d'Orléans (A6a) et la porte d'Auteuil (A13) 
- l'A104 dans les 2 sens entre l'A4 (Collégien) et la N2 (Mitry-Mory) 
- l'A1 Paris entre La Courneuve (BDL/A86) et Porte de la Chapelle (Bp) 
- l'A4 dans les 2 sens entre Collégien (A104) et Nogent-sur-Marne (A86) 

« Si la justice est loyale, vous verrez qu'on va gagner »

Le bras de fer se poursuit donc entre les forains et la mairie de Paris. Hier la ville a confirmé son interdiction votée l’été dernier. Marcel Campion a annoncé ce matin le dépôt d'un référé contre l'annulation du marché de Noël des Champs-Elysées. "Si la justice est loyale, vous verrez qu'on va gagner", a-t-il assuré. Le marché de Noël des Champs-Elysées attirait en moyenne 15 millions de visiteurs chaque hiver.

La Foire du Trône menacée ?

Hasard du calendrier ou pas, la maire du 12e arrondissement de Paris a déposé un vœu hier soir pour réduire de moitié la place accordée à la Foire du Trône, et ce dès 2019. La foire du Trône s’installe tous les ans pour deux mois sur la pelouse de Reuilly à l’entrée du bois de Vincennes. La maire évoque la tranquillité des riverains pour se justifier.