Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Paris : la préfecture de police demande aux manifestants de signaler les casseurs

09 janvier 2020 à 09h44 Par Mikaël Livret
Les autorités redoutent des actions violentes.
Crédit photo : Capture d'écran Twitter - @prefpolice

À Paris le cortège partira ce jeudi 9 janvier vers 13h30 de la place République pour rejoindre Saint-Augustin (8e arr). Un parcours atypique qui sera particulièrement surveillé par les forces de l'ordre.

Plus de 5 500 policiers et gendarmes seront mobilisés dans la capitale. Quatrième journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites. Manifestation unitaire (CGC, CGT, FO, FSU et Solidaires, UNEF et UNL) dès 13h30. Le cortège partira de la place de la République pour rejoindre la place Saint-Augustin, ce qui n’est pas habituel comme parcours, selon les autorités. D’autant que l’arrivée du parcours se situe sur une toute petite place, a proximité du palais présidentielle et du ministère de l’intérieur. La préfecture de police (PP) s’attend à voir 60.000 à 80.000 manifestants battre le pavé ce jeudi.

Un tracé «atypique» et même «risqué» où près de 5.500 policiers et gendarmes seront mobilisés pour assurer la sécurité. 45 Compagnies républicaines de sécurité et Escadrons de gendarmerie mobile, et 3.000 effectifs de la préfecture de police seront déployés pour éviter qu’un «block» de casseurs ne se forme à la tête du cortège. 120 motos affectées aux Brigades de répression des actions violentes (BRAV-M) seront également mobilisées en appui.

La préfecture de Police de Paris appelle les manifestants à aider aux interpellations des éventuels casseurs, en les signalant. Une nouvelle manifestation est prévue samedi à Paris avant un grand rassemblement annoncé pour le 18 janvier par les Gilets Jaunes.