Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

« Paris mon Amour » : offrez-vous un bout de Paris aux enchères

18 mai 2021 à 11h00 Par Mikaël Livret
Plusieurs objets et du mobiliers urbains sont en vente à l'hôtel Drouot à Paris.
Crédit photo : @LUCIEN_PARIS

Un bout de patrimoine de Paris est mis en vente aux enchères, ce mardi à l’hôtel Drouot.

Ramenez un bout de Paris chez vous. Ce mardi 18 mai, a lieu au cœur de l’hôtel Drouot la onzième édition de la vente aux enchères « Paris mon Amour ». 

Cette vente met à l’honneur des objets relatifs à l’histoire et au patrimoine de la ville lumière. Vous pourrez repartir chez vous avec un lampadaire du début du siècle dernier ou bien avec une fontaine de rue datant de la fin du XIXe. Prix de départ 200 euros.

Une cagnotte pour acheter un banc…

Des bancs publics du métro du début du XXe siècle, des souvenirs et vestiges de la tour Eiffel ou encore des poubelles seront aussi proposés à la vente avec une mise à prix à partir de 400 euros. 

Parmi les lots les plus coûteux se trouvent entre autres, des portes en fer forgé ou des façades en céramiques d’anciens restaurants. Comptez entre 9 000 et 12 000 euros le prix d’appel pour ces objets d’exception, quoiqu’un peu encombrant.

Certains amoureux de la capitale dénoncent la braderie du patrimoine parisien. Une cagnotte en ligne a été lancée par deux Parisiens pour racheter un vieux banc Davioud, du nom de l’architecte chargé par le baron Haussmann de concevoir le mobilier urbain parisien au XIXe siècle. Objectif : inciter la mairie de Paris à réparer ce mobilier urbain historique plutôt que de tester des nouveaux sièges et bancs qu’ils jugent moins esthétiques.