Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Paris : un père de famille saute du 5e étage avec ses enfants

06 octobre 2017 à 10h31 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Capture vidéo - Le Parisien TV

Scène dramatique hier à Paris dans le 11ème arrondissement. Un homme s’est défenestré avec ses 2 enfants du cinquième étage d’un hôtel. Seul le plus jeune garçon, âgé de 3 ans, a survécu miraculeusement retenu par la gouttière du bâtiment. Une voisine qui a assisté au drame témoigne.

C’est un geste désespéré. Ce jeudi 5 octobre, un homme s'est défenestré en compagnie de ses deux enfants du cinquième étage d'un hôtel. "Ce qui m'a marqué c'est que la petite fille elle voulait pas mourir," explique Françoise, qui habitait juste en face, au bord des larmes. Elle a assisté jeudi 4 octobre à la scène du drame.

Vers 14 heures, un père de famille a décidé de mettre fin à ses jours en forçant ses deux enfants à le suivre. Dans le 11e arrondissement de Paris, l'homme s'est jeté d'une fenêtre du 5e étage de l'hôtel dans lequel il travaille, rue des Boulets. Le garçon de 3 ans a réussi à s'accrocher, grâce à son tee-shirt et son genou coincés, dans une gouttière.

« Il était tenu par son tee-shirt, incroyable ! Et il ne bougeait pas ce petit bonhomme. »

 

Le petit garçon est resté au total plus de 20 minutes presque suspendu alors que les corps de son père et de sa sœur sont sur le trottoir. Comme une vingtaines d’autres personnes présentes dans la rue à ce moment là, Hélène décrit l'horrible attente. « Ce qui me retourne, c'est que les petits ne voulaient pas mourir. Quand je suis sortie, il y avait ce monsieur avec ses deux enfants, un dans chaque bras [...] La petite fille ne voulait pas, vraiment. Elle s'est acharnée, elle essayait de rentrer à plusieurs reprises en s'agrippant aux barreaux, le petit garçon aussi». Quelques instants plus tard, alors que le père a sauté, le petit garçon est resté accroché : «Le petit garçon était attaché par son tee-shirt et il avait un genou dans la gouttière, poursuit Hélène. Les gens lui disaient : "Ne bouge pas, ne bouge pas". Il n'a pas bougé, il était très mignon ce petit bonhomme.» Remonté dans l'appartement ensuite, l'enfant est très choqué mais ses jours ne sont pas en danger.

Les employés de l'hôtel où travaillait le père de famille, choqués, ont été entendus toute la soirée par la Brigade de protection des mineurs de la police judiciaire qui est chargée de l'enquête. Une unité médico-psychologique a été mise en place pour aider les témoins du drame.