Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Divertissements

Pas de césars pour Roman Polanski

24 janvier 2017 à 12h05 Par Rédaction

Le cinéaste devait présider la 42ème cérémonie en février prochain mais il vient d'y renoncer.

Alors que les nominations pour la cérémonie seront annoncés mercredi, l'Académie des César va devoir se trouver un nouveau président car le cinéaste de 83 ans a été emporté par la polémique déclenchée suite à sa citation comme président.

Le choix de Roman Polanski comme président n'a pas été du goût de beaucoup à cause de son passé controversé comme Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes qui a évoqué un choix "surprenant et choquant".

En 1977, le réalisateur (de 43 ans à ce moment là) été poursuivi pour avoir violé une adolescente de 13 ans. Il sera libéré sous caution et avait plaidé coupable de "rapports sexuels illégaux" avec une mineure. Ensuite, il s'était enfui des États-Unis et il n'y reviendra jamais car il y est toujours poursuivi par la justice américaine.

Malgré le soutien de la ministre de la culture ou de certains acteurs comme Gilles Lellouche: "En France, on fait des polémiques de tout. On meurt de ça dans ce pays. Selon moi, il faut être cohérent. Polanski vit en France depuis quarante ans. Les faits qui lui sont reprochés précèdent cette arrivée", Roman Polanski a jeté l'éponge.