Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Pénurie : où trouver de l'essence près de chez vous ?

01 juin 2017 à 12h21 Par Rédaction

La situation devrait progressivement s'améliorer à la pompe. Les syndicats ont obtenu du gouvernement des négociations sur leurs conditions de travail. Les barrages filtrants aux abords des dépôts de carburant pourraient être levés dès ce jeudi. Le réapprovisionnement des stations-essence pourrait toutefois prendre quelques jours, occasionnant encore quelques difficultés pour faire le plein de carburant. On fait le point :

Une sortie de crise en vue. les syndciats de chauiffeur de matieres dangereuses ont été reçus jeudi au ministère des transports. À la sortie de cette réunion, la mine satisfaite des gréviste augurait de bonnes nouvelles pour les automobilistes, avec un calendrier de négociation en poche à la clé. Ce jeud matin, la CGT Transport a affirmé que le conflit touchait à sa fin et que la situation reviendrait à la normale dans les jours à venir à la pompe. Le réapprovionnement des stations sera toutefois progressif. Avec cette grève, la CGT entendait pousser le patronat (FNTR, TLF, OTRE) à "négocier" de nouvelles spécificités dans les conditions de travail des conducteurs de matières dangereuse. Elle demande notamment une durée journalière de travail maximale de 10 heures, un suivi médical semestriel spécifique, un taux horaire minimal de 14 euros de l'heure et un treizième mois. Le syndicat dit attendre en vain depuis le 10 mai une réponse à ses revendications.

On est encore loin de la paralysie du printemps 2016 sur fond de loi travail, mais cette grève des transporteurs de matières dangereuses en camion-citerne, lancée vendredi 26 mai à l'appel de la CGT, a provoqué tout de même quelques désagréments pour les Franciliens. Les files d’attentes restent longue à la pompe et parfois les automobilistes sont obligés de s’armer de patience pour remplir le réservoir. Par endroit, l’attente peut dépasser une heure et souvent la pagaille prend le dessus.

 

 

 

Moins de camions citerne sur les routes, moins d’essence à la pompe. Ainsi ce mercredi matin, plus de 900 stations services sont en pénurie total de carburants, dont la majortité en Ile de France. Pour tout savoir de la pénurie d'essence, le site "mon essence" a mis en place une carte interactive.

 

Ainsi les pompes à essence qui connaissent certaines difficultés d'approvisionnement sont répertoriées en temps réel en ligne. Un dispositif qui fonctionne notamment grâce à la participation et aux indications des automobilistes qui peuvent ainsi donner leurs informations directement sur l'application en question.